Toronto, vendredi 5 aout, j’attends impatiemment mon tour dans la file du AMC theater, film a l’affiche Beats, Rhymes & Life: The Travels of a Tribe Called Quest un documentaire de Michael Rapaport;

A tribe called Quest est un groupe myhique composé des rappers Q-Tip, Phife Dawg , Ali Shaheed Muhammad leurs DJ et Jarobi un ami d’enfance.

En 1990 sort leur premier album People’s Instinctive Travels and the Paths of Rhythm; un carton avec les morceaux “Can I Kick It?” et “Bonita Applebum” très proche du mouvement afrocentric et de groupes tels que Jungle brothers et De La Soul ils fondent la Native tongues family collectifs incluant également Black Sheep, Queen Latifah, Chi-Ali, Brand Nubians et d’autres.
Leurs second album The Low End Theory est considéré comme un des plus gros classic du hip hop; encensé par la critique ils sortiront en 1993 Midnight Marauders; album qui sort le meme jour que “Enter the 36 chamber” du Wu; tout deux marqueront un tournant dans la culture hip hop.

Commence ensuite une période de dispute entre Q-Tip et Phife Dawg les deux MC du groupe; les deux albums suivant marqueront l’arrivé d’un jeune J-Dilla à la production et la creation du groupe the Ummah (Q-Tip, J-Dilla, Ali Shaheed Muhammad) qui produiront pour de nombreux artistes et lanceront le mouvement neo-soul au sein de The Soulquarians.

La première partie du film retrace l’histoire du groupe et le chemin parcouru par chaque membre, de nombreux artistes apportent leurs témoignagnes tels que Pete Rock, Busta Rhymes, Dres de Black Sheep, Monie Love, De La Soul et Junge Brohers;
La seconde partie se base sur la relation entre Q-Tip et Phife Dawg, leur rencontre et les raisons de leurs separations, pour en arrivé à la conclusion du film qui se termine sous forme de question ouverte; vont-ils se reformer et faire un autre album?
Apparement leur contrat stipule qu’il leur reste un album à enregistré…

Si le film s’avère etre passionant au début, j’ai moins aimé la seconde partie ou l‘ont voit les deux amis de longue dates s’embrouillé, un peu trop centré sur la vie personnelles des 4 aristes et le combat contre le diabete de Phife, tourné de facon très intime;

Lors de la production, le film a connu de nombreux rebondissement, notamment Q-Tip refussant d’approuvé le résultat final.
Le film a finalement vu le jour et je conseils à tous les fans de le voir pour la nostalgie, la bande son et le point de vue de chaques membres sur la legacy du groupe!

‘Beats, Rhymes & Life: The Travels of a Tribe Called Quest’ Trailer

About the author

    Leave a Reply

    Your email address will not be published.

    You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>