Orelsan raconte son eXpérience vécue avec Diversidad

Deux ans de gestation, 25 artistes venus de 12 pays d’Europe, 1 un projet : Diversidad. Soutenu par la communauté européenne, l’album the eXperience a vu le jour à la mi-Février. La France est évidemment représentée à travers quatre artistes : Abd Al Malik, DJ Cut Killer, le producteur Spike Miller et le rappeur Orelsan qui a bien voulu répondre à nos questions.

Comment as-tu été mis au courant à propos du projet Diversidad et quelles sont les motivations qui t’a poussé à faire partie de ce projet ?

Mon manager avait reçu un mail dans lequel on me proposait de participer au projet. J’étais flatté d’avoir été choisi, j’ai vu qu’IAM l’avait fait la fois d’avant. Ca me plaisait de passer une semaine dans un des meilleurs studio d’Europe à faire que de la musique.

Avec quel état d’esprit as-tu abordé l’enregistrement de The eXperience sachant que tu es (avec Spike Miller, Abd Al Malik et Cut Killer) les représentants de la culture hip-hop française en quelque sorte ?

Au début j’avais quelques doutes sur mon rôle. Je ne savais pas trop quoi écrire, je pensais qu’il fallait que je parle de l’Europe de la culture, etc… dans les chansons. Mais je me suis vite rendu compte que si on m’avait demandé de participer c’était pour être moi-même. Donc j’ai fait ce que je sais faire et ce que je jugeais le plus intéressant dans ce genre de projet.

Comment as-tu travaillé avec les autres artistes européens à propos des thèmes abordés, des sons, etc… et de la langue parlée entre vous par exemple ?

Il y a vraiment eu une évolution dans la façon de travailler ensemble. Au début les organisateurs du projet avaient préparé des groupes pour qu’on aillent plus vite et que ça ne soit pas le bordel. On a trouvé des thèmes assez basiques mais efficaces, pour que ça fonctionne car on ne se connaissait pas bien (ex: “We don’t sleep“).

Ensuite des affiités se sont formées et on a commencé à faire de nouvelles autres chansons plus spontanées naturellement (ex: “Cookin in your pot“). Je pense qu’avec une semaine de plus l’album aurait été encore différent (en bien ou mal d’ailleurs ahah).

Qu’attends-tu de ce projet ?

Du FUN comme disent les kids.

Et quels enseignements tires-tu finalement de cette eXpérience ?

Plein de choses: prendre du plaisir, de nouvelles rencontres, comprendre les differentes approches du rap en fonction de l’endroit d’ou l’on vient et de la periode, apprendre à se forcer a écrire spontanément. J’ai un peu vécu la colo que je n’ai jamais connu.

Plus d’infos sur le Diversidad-experience.com

About the author

Ex-rédacteur/chroniqueur pour Rap2K.com et... biométricien !

  • Stalley marche seul, l’interview (FR/US)
    Stalley marche seul, l’interview (FR/US)
  • Akhenaton: l’interview (Video)
    Akhenaton: l’interview (Video)

1 Comment. Leave your Comment right now:

  1. by santig

    BOSSSSSSSSSSS

    allez voir sur le site aussi, l'expérience Diversidad racontée en 14 épisodes vidéos : http://www.diversidad-experience.com/diversidad-tv-fr

    l'album est vraiment cool, j'ai hâte de voir l'expo à Paris.

Leave a Reply

Your email address will not be published.

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>