Au fil de ses nombreuses tournées à travers le monde, l’attrappeur de son DJ Vadim a fait la rencontre providentielle de deux artistes de talent, la soulstress britannique Sabira Jade et le MC Pugs Atom de Chicago.

Ce ménage-à-trois musical forme le très éclectique groupe The Electric,  dont l’amitié aventureuse a commencé il y a trois ans déjà.  “J’ai connu Sabira lors d’un show londonien 2007… elle m’a dit qu’on s’était croisé auparavant mais je ne m’en souviens pas! raconte le DJ russe. J’ai rencontré Pugs quand j’ai vécu à NYC en 2007. Entre nous on avait tous une vibe incroyable. Et c’est à partir de là que tout a débuté…”

Comme le courant est passé entre les trois compagnons de voyage, le nom qu’ils ont choisi de porter était l’évidence-même. Et pourtant, “c’est tellement difficile de trouver le nom pour un groupe, on en essayé des centaines…” se remémore Vadim, jusqu’à The Electric leur passent par les synapses, “par son nom et sa nature”. Naturellement.

Novembre 2010, le trio cosmopolitain prépare la sortie de leur première bombe , Life is Moving, précédé du maxi “Beautiful”. Le concept de cet album en courant alternatif s’est créé au fil du temps, “l’album est le récit de nos tournées en se passant U Can’t Lurn Imaginashun, mon dernier LP. On faisait tourner en boucle et on enregistrait des chansons pendant qu’on roulait… Le titre “Overloaded” parle d’ailleurs d’une grosse soirée qu’on a eu à Paris au Cube!”. De ces expériences scéniques en a résulté un opus résolument dansant et divertissant, un savoureux cocktail énergisant de rythmes afro, hip-hop, r&b, funk et évidemment de sonorités électroniques. Un mélange des genres qui ne répond pas aux codes industriels habituels, c’est le fruit de l’imagination de Vadim. “J’aime toutes les musiques, je ne vois pas de genre, j’entends juste des sons” explique-t-il simplement.

Introduit par un freestyle d’échauffement, Life Is Moving est animé par une batterie d’instrumentaux dont la durée de vie et la puissance générée dépassent largement les batteries lithium-ion dernière génération. Les influences musicales ultra-diversifiées sont parfois identifiées. On reconnaît l’inspiration des beats syncopés du Timbaland des années 90 sur “Sometimes”, titre sur lequel Sabira évoque une certaine Aaliyah, et les Neptunes (“Running” rejoue le beat de “I Ain’t Heard of That” de Slim Thug). La compagnie électrique n’est jamais à court d’idées lumineuses ou d’éclairs de génie qui créeront des coups de cœurs comme un peacemaker.

Life is Moving de The Electric est disponible le 1er Mars, préparez-vous au coup de foudre avant l’heure !

> cliquez ici pour connaître leurs dates de concert en France et écouter des extraits.

About the author

Ex-rédacteur/chroniqueur pour Rap2K.com et... biométricien !

    1 Comment. Leave your Comment right now:

    1. Pingback: DJ Vadim presents the Electric « Life is Moving  @@@@½ « Sagittarius Hip-Hop reviews

    Leave a Reply

    Your email address will not be published.

    You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>