La semaine dernière Garance Productions faisait venir à Paris un des compositeurs R&B les plus sous-estimés de ces dernières années, en la personne de Ryan Leslie. On aurait pu douter de la tenue de ce concert puisque quelques jours plus tôt lors de son étape à Cologne, R-Les s’est fait volé son ordinateur portable comprenant notamment la plupart de ses dernières compositions. Visiblement très irrité, le compositeur a même proposé 1 million de dollars à qui lui rendrait sa machine. On pouvait donc s’inquiéter de la qualité du chaud mais il n’en fût rien.

Les choses avaient d’ailleurs très bien commencé avec un warm-up au petit oignons de DJ Weedim suivi d’une première partie surprenante de Laëtitia Dana. Cette chanteuse Soul nous a proposé des reprises acoustiques accompagnée par un beatboxer ultra-talentueux du nom de Kim. Des nouvelles versions de “Woo-Ha” de Busta Rhymes, ou “Just Friends” de Musiq Soulchild mais aussi ses morceaux comme “Graffiti” ou “Too Late” ont tenu la salle en haleine avant le début du show Leslie. La démo impressionnante de beatbox qui a conclu son passage a complètement retourné le public qui célébré comme il se doit son auteur Kim, qui a pendant presque 7 minutes alterné tous les genres musicaux dans sa bouche.

Après un peu d’attente donc Ryan Leslie arrive sur scène après que ses musiciens l’y aient précédé. Face à un public rendu impatient par l’attente, R-Les déborde d’énergie, court dans tous les sens, et enchaîne sans interruption ses titres. On entendra au choix “Used To Be”, “I.R.I.N.A”, “Diamond Girl”, “Addiction” mais aussi sa récente contribution au morceau de Lloyd Banks “Start it Up” ou sa production “Everything, Everywhere, Everyday” pour le dernier album de Fabolous Loso’s Way. Sur les 70 minutes qu’il a passé sur scène, Ryan Leslie a beaucoup donné. Physiquement déjà en bougeant beaucoup, donnant un concert plutôt dynamique, avec des morceaux bien habités par lui et son groupe sans trop de temps morts. Le petit reproche qu’on lui fera sera sur sa voix car les rares fois où il a tenté de tiré un peu sur la note on a entendu ses limites. Dans l’ensemble on a tout de même passé un bon moment de musique !

Ryan Leslie – Diamond Girl (Live in Paris) from Adrien Picard on Vimeo.

About the author

Adrien AkA Big Ad, Streetblogger (votre serviteur)

    1 Comment. Leave your Comment right now:

    1. Pingback: Les tweets qui mentionnent StreetBlogger » Ryan Leslie @ Elysée Montmartre (Videos) -- Topsy.com

    Leave a Reply

    Your email address will not be published.

    You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>