Beaucoup de Parisiens ont leur repère, cet endroit où il passe plusieurs fois par semaine, là où il s’arrête boire un verre en rentrant chez soi avant même de passer le seuil de la porte de leur appartement, cet endroit où ils iront aussi noyer leur peine dans quelques verres. Le Barbershop est de ces lieux auxquels on s’attache très facilement. Bien situé au 68 de l’avenue de la République dans le 11e, non loin de la très animée rue Oberkampf et de son carrefour fourmillant de Parmentier, ce restaurant-bar a ouvert ses portes il y a un peu plus d’un an.

Derrière ce nom très américain ne se cache pas une sorte de copie conforme de cafeteria façon road-restaurant avec jukebox et banquette verte claire. Le Barbershop propose une ambiance assez éclectique qui oscille entre des caractères du design américain du milieu voir du début du XXe siècle mais aussi des injections de style bien européen. Avec notamment des toilettes (mais si la carte de visite d’un restaurant, enfin c’est ce qu’on m’a appris quand je bossais chez Quick) au papier peint aux motifs pornographiques façon toile du XVIIIe siècle qui valent le détour. Impossible de dissocier le Barbershop de la musique. En plus d’accueillir des DJ’s régulièrement le soir, que ce soit le midi ou en début de soirée on trouvera toujours une bonne bande son pour accompagner les cocktails ou les cheeseburgers. On passe du pur Hip-Hop, au Reggae de 30 ans d’âge mais aussi au Rock. Toujours la dose équilibrée pour donner envie de rester vautrer dans un canapé ou un fauteuil en cuir parfois aussi vieux que le morceau de Lee Scratch Perry que crache voluptueusement les enceintes.

La carte aussi n’est pas aussi américaine que le nom du restaurant. Si on retrouve bien sûr des Cheeseburgers sur leur lit de frites faites maison, où quelques cocktails importés de la patrie de l’oncle Sam, la carte est vraiment variée et vous propose aussi par exemple des terrines de poisson ou d’autres plats très différents en fonction du menu du jour. En dessert ne ratez pas le dévastateur tiramisu aux speculos qui vous collera au plus profond de votre fauteuil après un repas copieux.

Alors un cadre agréable, du bon son, un bon cocktail et un bon repas ça vous dit ? A l’occasion si vous cherchez un endroit pour vous détendre entre potes le temps d’une soirée, n’hésitez pas à faire un détour au Barbershop.

Barbershop

68 Avenue de la République

75011 Paris

Page Facebook

Adrien aka Big Ad

About the author

Adrien AkA Big Ad, Streetblogger (votre serviteur)

  • The Golden Years Of Hip Hop – 6 ans déjà…!
    The Golden Years Of Hip Hop – 6 ans déjà…!
  • Prince – The Glory Years (Docu)
    Prince – The Glory Years (Docu)

1 Comment. Leave your Comment right now:

  1. Pingback: Les tweets qui mentionnent StreetBlogger » Food,Chill & Music: bienvenue au Barbershop -- Topsy.com

Leave a Reply

Your email address will not be published.

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>