Coffy, en français Coffy la panthère noire de Harlem, est un film de Jack Hill, à qui on doit Big Bird Cage et Foxy Brown.

Le premier est un film d’action plus ou moins érotique, genre dans lequel excelle Pam Grier. Des films dans lesquels des femmes sont captives d’une prison, d’une prison à ciel ouvert etc. et gardées par d’autres femmes qui leur font subir tout un tas de sévices, surtout sexuels. Des films dans lesquels la contemplation des corps plantureux des femmes l’emporte souvent sur le scénario.

Pam Grier est une habituée du genre puisqu’elle a également joué, avec sa grande partenaire Margaret Markov, Dans The Arena et White Mama Black Mama, ou encore dans Women in cages.

Coffy est un film qui est dans la veine du second film, Foxy Brown, c’est-à-dire les films d’action dans lesquels Pam Grier incarne une justicière, un peu comme Friday Foster ou Sheba Baby etc.

Dans Coffy, l’héroïne, veut tuer les dealers parce qu’ils ont contribué à plonger sa petite sœur dans une espèce d’état végétatif, qui à mon avis ressemble plus à un mélange d’Alzheimer et de mauvais trip au LSD.

Elle entreprend donc de se venger en éliminant tous les dealers de la ville, un peu comme un Kenyatta mais en moins organisé.

Dans la première scène on voit un petit junkie, un petit revendeur de rue au bas de léchelle qui vend pour pouvoir consommer, entrer dans un club pour venir chercher « the big man » le big boss, le dealer sérieux quoi ! Il  dit à celui-ci qu’il a une femme qui est prête à tout pour une dose. Le boss en colère d’être dérangé alors qu’il fait la fête avec ses amis  lui demande s’il n’a pas perdu la raison ou la vue, voire les deux, parce qu’il a déjà plein de femmes à sa table. Le junkie insiste et le patron le suit furieux d’apprendre qu’il a mis la femme dans sa voiture.

En voyant à quel « morceau de choix » il a affaire le boss décide de l’emmener chez lui sur le champ. C’est là qu’il me faut faire un point rapide sur le grand succès de Pam Grier dans les films de la Blaxploitation qui, à mon avis, est plus du à son physique qu’à son fabuleux jeu d’actrice, même si elle est une bonne actrice.

Un rapide examen de quelques uns de ses rôles permet de comprendre la place de son physique dans les films.

Sa poitrine opulente, ses fesses rondes et ses hanches sont très souvent sollicitées ou exposées, à part dans Friday Foster (où les allusions à son corps sont quand même nombreuses).

Ses charmes sont l’atout qui lui permet dans Coffy de piéger les dealers ou encore de se faire engager dans une équipe de prostituées pour poursuivre son enquête. Dans Foxy Brown ce sont également ses charmes qui lui permettent d’être engagée dans une agence d’escort girls.

Il est vrai que Pam Grier est une belle femme, mais on est plutôt tenté de dire une belle créature ou une belle plante tant la majeure partie des films que j’ai pu voir la présentent, et présentent les femmes en général, comme un objet plus ou moins rusé, plus ou moins réfléchi, déterminé et implacable, mais objet quand même.

Dans Coffy elle est une justicière impitoyable qui sera trahie, ce qui ne l’empêchera pas de triompher sur le Shining Symbol de Roy Ayers, qui signe la B.O d’une très grande qualité, s’il est besoin de le préciser.

Un film à voir, pas un grand film mais un bon divertissement.

About the author

3 Comments. Leave your Comment right now:

  1. by Sidy

    http://www.streetblogger.fr Coffy:
    Coffy, en français Coffy la panthère noire de Harlem, est un film de Ja… http://bit.ly/cd1TXE A Lire ! #yam

    This comment was originally posted on Twitter

  2. by Sidy

    Coffy: Coffy, en français Coffy la panthère noire de Harlem, est un film de Jack Hill, à qui… http://goo.gl/fb/nqLJ5

    This comment was originally posted on Twitter

  3. Pingback: Les tweets qui mentionnent StreetBlogger » Coffy -- Topsy.com

Leave a Reply

Your email address will not be published.

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>