Alors ça y est, nous y sommes, LeftBack est le quatrième, et dernier album des Little Brother. Et oui, Phonte Coleman a effectivement affirmé que ce sera LE dernier album du groupe, il n’y en aura plus après avant très, trs longtemps dixit le rappeur. Le groupe de real hip-hop le plus apprécié des années 2000, auteur des classiques The Listening (qui les a révélé) et The Minstrel Show n’aura finalement duré qu’une décennie. Une triste nouvelle pour les amateurs de rap mais Phonte et Rapper Big Pooh ne nous laissent pas sans rien et il reste toujours la solide Justus League.

Maintenant qu’on le sait, on n’aborde pas du tout l’écoute de cet LP des LB de façon ordinaire, on veut profiter de chaque morceau. Et tant pis s’ils sont en brouille avec 9th Wonder (pour une stupide histoire de bonus track qu’il ne voulait pas voir figurer sur ce disque), GetBack, leur précédent album (lire la chronique), a démontré que le binôme originaire de Caroline du Nord n’a rien perdu de son intégrité et qu’ils ont au contraire gagné en fraîcheur, sans 9th. C’est sans regret et avec un intérêt tout particulier que je profiterai de ces derniers instants avec Leftback.

Avant le baisser de rideau, les Little Brother reviennent pour un ultime rappel avec leur single « Curtain Call », qui annonce la suite et fin de leurs aventures en gardant le sourire. Comme le dit Big Pooh dans ses lyrics : “You can always press rewind and relive it again”. Il s’agit aussi du deuxième vidéoclip du groupe, le premier ayant été « Lovin’ It » en 2005. Deux clips en dix ans, c’est une très mauvaise statistique. Ceci étant, ce titre reflète pleinement la philosophie du groupe de Duerham et on a du mal à se faire à l’idée qu’il vont nous quitter une douzaine de tracks plus tard. Les amoureux de son hip-hop seront à la fois satisfaits par la qualité des beats, le flow au point des deux MCs, avec un Big Pooh moins juste que d’habitude, et des textes justes et limpides (« So Cold » feat Chaundon, « Revenge » feat Median & Truck North et « 24 » feat Torae). D’autres pistes sont simplement correctes (« Table For Two » feat Jozeemo & Yahzarah, « Go Off Go On »), un ton au-dessous du niveau de leurs street-albums (Separate But EqualAnd Justus For All).

Khrysis, le producteur maison de la Justus League, remplace 9th Wonder au pied levé et s’en tire admirablement en signant la moitié des instrumentaux. À propos on l’entend poser un couplet sur « Get Enough pt2 », sa première apparition publique en tant que rappeur. Les Little Brother modernisent leur Soul Hop avec « What We Are » (prod. Young RJ), « Second Chances » avec Bilal et Darien Brockington (prod. Denaun Porter) et « Before the Night is Over » (prod. J.Bizness). C’est propre, classe, anti-bling-bling, smoothie, que demander de plus pour faire fondre les b-girls. Deux remixes viennent compléter Leftback, « Two Step Blues » remixé par Zo! (incorporant des pianos qui rappellent « After The Party » de Koffee Brown) et « After The Party » (…) feat Carlitta Durand revu par S1 & Caleb. Evidemment, j’aurai préféré des morceaux totalement originaux, bien que ces deux remixes soient d’excellente facture.

Les inégalités entre Phonte et Rapper Big Pooh sont encore présentes, le premier étant un excellent rappeur doublé d’un très bon chanteur et le second… joue le rôle de second. ‘Te se permet même un morceau solo, « Tigallo for Dolo », et relance l’idée d’un probable album en solo, en plus de ses projets avec Foreign Exchange. Mais ce qui importe avant tout c’est le lien unissant ces deux rappeurs dont l’objectif est de constamment rester au dessus du lot, intègres et faire ce dont quoi leur public attend d’eux.

J’ai été très heureux de les supporter du début à la fin. Et si un jour, dans dix ans ou plus que sais-je, ils finissent par se réunir à nouveau, on les accueillera les bras grands ouverts.

About the author

Ex-rédacteur/chroniqueur pour Rap2K.com et... biométricien !

2 Comments. Leave your Comment right now:

  1. “Ce n’est qu’un au-revoir mes petits frères”, l’article consacré au dernier album des Little Brother sur Steetblogger http://bit.ly/bvXgvF

    This comment was originally posted on Twitter

  2. “Ce n’est qu’un au-revoir mes petits frères” l’article consacré au dernier album des Little Brother sur Streetblogger http://bit.ly/bvXgvF

    This comment was originally posted on Twitter

Leave a Reply

Your email address will not be published.

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>