4, 3, 2, 1, 0 Yelawofisation… Oui, écouter Yelawolf fait l’effet d’une transformation. La première fois que je me suis réellement intéressé à cet artiste d’Alabama, c’était en regardant son clip “Pop The Trunk”. C’était comme si j’avais pris un uppercut directement en plein visage. Une atmosphère pesante, des lyrics âpres et sombres, une ambiance macabre qui font de l’Alabama un endroit proche du trou du cul du monde où tu peux mourir dans l’approbation la plus totale. J’avais complètement raté cet artiste alors que sa dernière mixtape Trunk Muzik était sortie depuis deux mois.

J’ai donc décidé de rattraper mon retard et d’écouter cette mixtape. Tout ce que je peux dire c’est que ce fut un coup de foudre direct. Cette tape aurait vraiment pu être un album. On voyage entre une multitude d’ambiances et de sentiments. Au fur à mesure que les chansons défilent, on alterne entre du sex bien sale avec “Speak Her Sex” ou “Lick The Cat”, des voitures avec “Box Chevy Part. 3”, des douleurs sentimentales et de la folie dans l’énorme “Love Is Not Enough” ou des vrais démonstrations de mcing avec des chansons comme “Good To Go” ou “I Wish” approuvées par le soutien de monstre du Hip-Hop comme Bun B ou Raekwon.

Des chansons comme “Pop The Trunk”, “Trunk Muzik” ou même “In This Club” sont marquées du fer de cette identité musicale qui suinte des taudis du sud des USA. Les beats et les textes sont crasseux, les claviers stagnant comme les eaux des marécages.

Le look de Yelawolf est aussi assez atypique dans un Hip-Hop qui se met à la mode hipster. Yela est une sorte de mélange entre une tête de rocker et un style de skatteur accompagné d’une pléiade de tatouages qui rappelle qu’il n’est rien de plus qu’un produit de son environnement. C’est d’ailleurs marrant de voir qu’il pourrait sortir tout droit d’une photo d’Olivier Zahn sur la vie nocturne dérangée de New York. Peut-être un signe des temps qui montre que le moment d’exploser à la face de tous est venu pour le petit gars de la cambrousse.

Sa récente signature chez Interscope tend à nous faire croire qu’il a tout les moyens en main pour le faire et réussir dans l’industrie du Hip-Hop

Tout d’abord tu as récemment signé chez Interscope. Tu peux nous donner tes impressions par rapport à cette signature ?

Ouais mec c’est vraiment une super période pour moi en ce moment… Je suis très heureux de cette signature !  Interscope semble avoir une manière de voir proche de Ghet-O-Vision. C’est un honneur de faire partie de cette compagnie avec tant d’artistes de références !!! Je suis vraiment excité quand je pense au futur du Hip-Hop.

Comment ce deal va changer ta carrière ?

Ca va changer ma vie ! Et celles de beaucoup d’autres. Ca a déjà commencé ! Un gros deal avec une équipe encore plus énorme c’est juste impossible à arrêter.

J’aimerais revenir sur ta carrière. Tu peux nous la décrire jusqu’à maintenant et nous expliquer ton nom ?

J’aimerais penser qu’avant que je signe chez Interscope, ce que j’ai fais avant était une sorte d’entraînement. J’étais en train de me préparer pour le gros match ! Une carrière est régulière et rapporte de l’argent, et jusqu’à présent je n’ai rien eu de tout ça. Dieu m’a mené à travers pas mal de situations pour être sûr que rien ne puisse se mettre sur mon chemin. Mon nom Yela Wolf est d’origine Cherokee. Yela représente le feu, le pouvoir, la vie, la lumière, la faim… Wolf représente mon talent pour survivre et être un meneur de troupe.

Beaucoup de gens te comparent avec Eminem dans un bon et un mauvais sens (une sorte d’imitation). Ca te dérange ? Tu penses avoir des similarités avec lui ?

Imitation ? C’est un jugement infondé. Je peux accepter toutes les comparaisons et similarités, mais de là à dire que je l’imite c’est comme si on disait que Chevy imitait Ford !

Comment tu décrirais ta musique ?

……808 (boîte à rythme), des mélodies rock, un concept qui sort de la cambrousse, de la bière, des meufs, de la drogue, de l’amour, de la haine  et le groove des taudis américains.

J’entends beaucoup parler d’une prochaine collaboration avec les Neptunes. Tu peux nous dire si ça a eu lieu et ce que ce sera ?

Oui j’ai rencontré les Neptunes lors d’un voyage à Miami avec l’équipe de Ghet-O-Vision. Ils étaient tous super cool. On a juste passé du bon temps en jouant notre musique les uns aux autres. Les Neptunes sont parmi les crews les plus doués de notre génration. Si tu regardes tous les hits qu’ils ont fait pour les autres, sans parler de ceux qu’ils ont fait pour eux, tu peux voir que c’est un des groupes les plus créatifs au monde. Je suis vraiment impatient de faire du son avec eux. Ca va arriver et quand ce sera le cas, ça va accoucher d’un pur classique.

As-tu d’autres collaborations qui arrivent ?

Oui plein ! Mais on créé toujours le son avant. On fait des collaboration pour le bien des chansons, pour les améliorer. J’ai des idées de collaborations assez dingues.

En ce moment tu tournes beaucoup en live. C’est la partie du job d’artiste que tu préfères ?

Ouais…Tu n’es pas vraiment mis en valeur sans un bon show live. J’adore les lives. Que ce soit en faire ou juste y assister. Ca t’aides à voir si tu es vraiment investi en tant qu’artiste ou pas. C’est un exercice qui te permet de te révéler.

Tu as beaucoup de tatouages différents, qui vont de John Wayne à un poisson… Quelle signification les tatouages peuvent avoir pour toi ? C’est un manière pour toi de t’exprimer ?

Les tatouages représentent ma culture et mon histoire. Il n’y a rien de fait au hasard.  J’ai eu un long parcours à faire.

Ma dernière question concerne le futur. Prévois-tu un premier album ? Tu veux faire quoi sur cet album ?

Absolument, je veux faire un nouvel album. Enfin je vais enregistrer un nouvel album ! Le prochain projet à venir sera “Trunk Muzik : O to 60” en juin. Hallerrrrrratcheeeeee!!!!!!!!!

Merci d’avoir pris ton temps pour répondre à Streetblogger.fr. On te souhaite le meilleur pour ton futur et on espère te voir vite à Paris !

Ouais mec je suis impatient de venir. J’essaie de mettre la Tour Eiffel à terre à coup de 808 ! Peace

ENGLISH VERSION

4, 3, 2, 1, 0 Yelawolfisation… Yeah listen to Yelawolf is a kind a of transformation. First time I was introduced to this Alabama-based artist, it was with his “Pop The Trunk” video. It was like I got punched straight in my  face. Damn, what a heavy atmosphere, dark lyrics and macabre ambiance ! I had completely missed this artist, almost two months after the release of his free mixtape Trunk Muzik.

Then I’ve decided to catch up my delay and get into this mixtape. Love at first sight, is the only thing that I can say about it ! This mixtape really sounds like an album ! You’re flyin’ between a lot of ambiances and feelings. As songs goes, you’re riding around dirty sex with “Speak Her Sex” or “Lick The Cat”, cars with “Box Chevy Part. 3”, love pain and madness with the brilliant “Love Is Not Engouh” or real mcing demos with songs like “Good To Go” and “I Wish” approved by Hip-Hop’s monsters  Bun B and Raekwon.

Songs like “Pop The Trunk”, “Trunk Muzik” or “In This Club” are marked by this South slums musical stamps. Beats and lyrics are dirty, it stinks, keys are static like swamps water.

Yelawolf’s look is atypical in a Hip-Hop fashion which tends more to look in direction of hipster tendancy. Yela is a kind of mix between a rockhead and skatehead plus a bunch of tattoos that remind us that he’s first and foremost a product of his environment. And it’s funny to observe that Yelawolf could be easily a character of a Olivier Zahn’s photography about New York’s nightlife. Maybe a sign of times that show to the little country guy that his time to blow at everybody’s face has come .

His recent deal with Interscope shows that he has all weapons in his hands to do it and succeed in Hip-Hop industry.

First, you’ve recently signed a deal with Interscope. Can you give us your feelings about that and tell us how the negociations happened?
Yeah man this is an exciting time for me … I really feel great about this deal. Interscope seems to have like minds with Ghet-O-Vision. It’s an honor to be apart of a company with so many classic artists!!!! I’m siked on the future of Hip-Hop.

How do you think this new deal will help your career?
It’s gonna change my life. It’s gonna change a lot of peoples lives…. it already has! A great deal with an even greater team is unstoppable.

Now I’d like to go back on your career. Can you describe us your career until now and explain us what your name means?
I’d like to think that up until I signed with Interscope, it was all just practice. I was preparing for the big game. A career is consistent and lucrative and I had none of that. God carried me through many situations to make sure nothing could get in my way. My name Yela Wolf – is Cherokee. Yela represents fire, power, life, light, hunger and etc. Wolf represents my ability to survive and being a pack leader.

A lot of people compares you with Eminem in a good and bad way (like he’s just an imitation). Does it bother you ? Do you think you have some similarities with him ?
Imitation?  That’s an uneducated statement. I’ll accept comparisons and similarities, but to say I’m an imitation is like saying a Chevy imitates a Ford.

How could you describe your music?
…808’s, rock melodies, country concepts, beer, bitches, drugs, love, hate and American made slum grooves.

We’re hearing a lot about your upcoming work with The Neptunes. Can you tell us how the connection happened and what its gonna be?
Yeah I met The Neptunes in Miami when we went for a Ghet-O-Vision trip. They were all super cool. We vibed out for a while just playing our music for each other. The Neptunes are one of our generation’s most gifted krews… for real. If you took the countless hits they’ve made for other people away from them you’d still be left with some of the most creatively valuable groups in the world. I can’t wait to fuck shit up with them dudes. It’s gonna happen and when it does, we’re gonna make a straight classic.

Have you other collaboration coming?
Yeah plenty! But we’re making the music first always. We collab for the songs sake. I’ve got my sites on some pretty insane collab’s though.

You’re currently performing live often. Is that the part of the work that you prefer ?
Yeah… you’re pretty much worthless without a dope live show. I love live shows. To perform or just going to them myself. It helps you decide whether or not you’re really into an artist or not. It’s the proving grounds.

You’ve got a lot of different tattoos, like a John Wayne one or a fish… What kind of meaning have tattoos for you ? That is a kind of way to express yourself?
Tattoo’s for me represent my culture and story. Nothing random yet! I got a long way to go though.

My last question is about future. Do you plan to record a first album ? What you want to do with this album ?

I definitely want to record a new album. I mean I am gonna record a new album… absolutely!  Next project coming from us is “Trunk Muzik: 0 to 60” in early June.  Hallerrrrrratcheeeeee!!!!!!!!!

Thanks for taking your time for Streetblogger.fr. We wish you the best for your future and hope to see you soon in Paris !

Yeah man can’t wait to get out there. I’m tryin’ to knock that leaning tower back up straight with these 808’s… Peacerz

About the author

Adrien AkA Big Ad, Streetblogger (votre serviteur)

  • Retour sur GZA à la Bellevilloise
    Retour sur GZA à la Bellevilloise
  • Raekwon à la Bellevilloise
    Raekwon à la Bellevilloise

9 Comments. Leave your Comment right now:

  1. by Sidy

    http://www.streetblogger.fr Yelawolf,l’interview (FR/US): 4, 3, 2, 1, 0 Yelawofisation… Oui, écouter Yela… http://bit.ly/bFuyzW A Lire ! #yam

    This comment was originally posted on Twitter

  2. by Sidy

    #Yelawolf,l’interview (FR/US): 4, 3, 2, 1, 0 Yelawofisation… Oui, écouter Yelawolf fait l… http://goo.gl/fb/UMzXT

    This comment was originally posted on Twitter

  3. by bigad

    http://www.streetblogger.fr Yelawolf,l’interview (FR/US) http://bit.ly/bFuyzW

    This comment was originally posted on Twitter

  4. by bigad

    http://www.streetblogger.fr @Yelawolf, the interview (FR/US) http://bit.ly/bFuyzW

    This comment was originally posted on Twitter

  5. by bigad

    @TheBeastYo @Yelawolf, the interview (FR/US) http://bit.ly/bFuyzW

    This comment was originally posted on Twitter

  6. Pingback: Les tweets qui mentionnent StreetBlogger » Yelawolf,l’interview (FR/US) -- Topsy.com

  7. L’interview de Yelawolf par @bigad http://bit.ly/8ZHK6m

    This comment was originally posted on Twitter

  8. @Yelawolf @Interscope – Yelawolf Interview’s With French Site SreetBlogger, http://bit.ly/bTK9Dx

    This comment was originally posted on Twitter

  9. @Yelawolf @Interscope – Yelawolf Interviews With French Site Street Blogger: http://bit.ly/bTK9Dx

    This comment was originally posted on Twitter

Leave a Reply

Your email address will not be published.

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>