Bonjour à tous. J’espère que vous avez passé une très bonne semaine (surtout qu’il fait bien moins froid) et que vous vous apprêtez à passer un weekend haut en Hip Hop!

Je vais donc revenir sur l’événement de vendredi 19 mars 2010: le concert Hip Hop Résistance avec Chip Fu, Phife Dawg et en première partie JL et MIC PRO.

Honnêtement,  ceux qui ont loupé ce concert ont commis un pêché!

Pour commencer, le Nouveau Casino a ouvert ses portes aux alentours de 19h3O avec Dee Jay AM pour une mise en bouche…  DeeJay AM est un DJ qui mérite à se faire plus connaître car les sons qu’il nous a mis sont vraiment des sons pour les puristes. Du son “sale dégueulasse” comme on pouvait entendre! Des beats très lourds, très underground; tout pour nous mettre en appétit!

Suivi de cet apéritif, trois rappeurs français ont débarqué sur scène: JL, Vulkain,  Ruddy Lapoz et Dj Sek aka les Mic Pro. Une entrée dont nous nous sommes goulument délectés! Tous les ingrédients étaient réunis pour que nos oreilles et nos corps se régalent: un très bon jeu de scène et une superbe interaction avec le public, des prods’ vraiment lourdes à consonance fin des 90’s, des textes sensés et des textes festif s, des textes pour les hommes trop “homme” pour dire ce qu’ils ressentent à leur bien aimée… JL disait d’ailleurs: “les mecs, tous ce que vous ne voulez pas dire à vos femmes par fierté d’homme, je vais le faire pour vous ce soir!”  Comme quoi on peut toujours être un vrai rappeur et  rapper l’amour! Entre deux chansons, ils animaient et jouaient avec le public; JL nous a même avoué qu’il venait d’être papa la veille (félicitation à lui!)

Leur projet mérite vraiment à être connu:  http://www.myspace.com/micpro

Passons au plat de résistance (tellement copieux qu’un dessert nous aurait achevé… ou pas!)

Chip Fu est arrivé avec Dj Rasta Root. Chip Fu était tout simplement incroyable, aussi piquant qu’un plat bien pimenté accompagné d’une bonne sauce… Il nous a interprété quelques sons des Fu-Schnikens sur scène avec une pêche d’enfer puis il en a eu assez… Il est descendu de scène et a fait son concert parmi la foule et là… l’hystérie totale! On se croyait dans un zoo, un zoo Hip Hop. Chip Fu rappait et sautait avec nous tous, tout le monde avait sorti appareils photo, portables, caméras… Tout le monde voulait se filmer avec lui et lui même prenait les poses tout en rappant. Son énergie est tout simplement impressionnante! Sa partie a atteint son apogée lorsqu’il a chanté “La Schmoove”, le public chantait, dansait, sautait, criait; les gens n’en pouvaient plus (c’est d’ailleurs ce qu’ils disaient!)

En accompagnement: Phyfe Dawg! L’homme était vêtu de rouge, sneakers Adidas  rouges, haut Adidas rouge et casquette Chicago Bulls. Il est arrivé calmement pour faire descendre un peu la température puis l’énergie a envahi son corps et nous est arrivée en plein visage! Nous étions tous stupéfaits tel un choc quand on met une cuillère de bon riz dans la bouche! Phyfe Dawg et Chip Fu nous ont interprété une bonne sélection des classiques de A Tribe Called Quest: Scenario, Luck of Lucien, Bonita Applebum, Electric Relaxation, Buggin’ Out, Chek The Rhymes, At Once Again, Stressed Out etc.  Et bien évidemment CAN I KICK IT?, qui comme il l’a stipulé, est leur chanson phare. Les deux monsieurs avaient une vraie prestance scénique accompagnée d’un très bon jeu de scène. Une interaction avec nous en nous checkant, nous faisant chanter, en nous parlant des rappeurs disparus ou mal en point comme Guru… En étant Hip Hop tout simplement!

Le concert s’est donc achevé mais tout le monde était plus que satisfait et les bons commentaires fusaient. DJ fab nous a annoncé que pour les 10 ans d’Hip Hop Résistance, une grosse semaine sera prévue avec deux gros concerts: Organized Konfusion ainsi que Dilated People. Affaire à suivre…

Merci à l’équipe d’Hip Hop Résistance.

Lya

About the author

    Leave a Reply

    Your email address will not be published.

    You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>