Il est loin le temps où la petite Fafi  partait à l’assaut de la rue avec quelques bombes de peintures, désireuse d’égayer les murs de Toulouse et d‘ailleurs. Car là où d’autres ont échoué, la graffiti-artiste a réussi à atteindre le but ultime : conquérir le monde ! Et ce n’est pas un hasard. A travers ses Fafinettes, créatures féminines ultra sexy, mystérieuses et envoutantes, les étrangers au Street Art ont découvert une toute nouvelle dimension à un univers qu’ils pensaient jusque là typiquement masculin et grossièrement graphique. Cette évolution des mentalités (dont elle n’est pas la seule responsable mais à laquelle elle a toutefois fortement contribué) lui a ouvert bon nombre de portes, donnant naissance à des collaborations avec Sony, Colette, Mac Cosmetics ou encore Adidas.
C’est d’ailleurs à ce dernier qu’elle s’associe pour la troisième fois, en proposant une collection capsule Printemps-été faited’accessoires, de vêtements et de baskets. Et pas des moindres puisque la ZX et la Stan-Smith., modèles phares d’Adidas, ont été customisé pas ses soins. Fleurie et colorée, la collection s’adresse tout naturellement à une clientèle féminine.
Petit aperçu des pièces les plus intéressantes :

www.adidas.com

About the author

  • Google & Redbull créent Street Art View
    Google & Redbull créent Street Art View
  • Street Art en Iran
    Street Art en Iran
  • Nike et l’équipe de France: le nouveau blockbuster de la planète foot
    Nike et l’équipe de France: le nouveau blockbuster de la planète foot

Leave a Reply

Your email address will not be published.

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>