ENGLISH VERSION BELOW

Connu pour ses interviews d’artistes US comme Eminem, Kanye West, Jay-Z, Lil Wayne, KiD CuDi, Nas et pleins d’autres, DJ Semtex est surement le DJ le plus influent d’Angleterre à l’heure actuelle. Emission radio ponctuée par la présence d’artistes de premier plan, tournée avec Dizzee Rascal, blog mais aussi A&R (découverte et développement d’artistes) pour Def Jam UK, tant d’activités diverses qui en font un incontournable qui lit la musique et ces fluctuations de manière avisée.

Tu as commencé ta carrière dans la scène locale de Manchester. Tu peux nous décrire à quoi ressemblait le paysage hip-hop local du moment ?

Tout le monde ne voyait que par le Reggae, la Jungle, le Dancehall. Les gens aimaient le Hip-Hop mais ce n’était pas la musique la plus importante du moment.

J’ai lu que tu avais travaillé avec des compagnies comme Sony, Universal ou Def Jam. Quelle était ta fonction dans ces compagnies ? En particulier Def Jam.

J’ai commencé par mettre en place des street team pour Sony puis organiser la promotion dans les clubs pour Def Jam. Maintenant je m’occupe de trouver de nouveaux artistes et de développer leur carrière toujours pour Def Jam UK.

On aime chercher des artistes à travers le monde sur Streetblogger.fr, peux-t nous dire qui sont tes artistes préférés à l’international ?

J’aime les premiers sons de NTM, Joey Starr, Young Sid et Smashproof en Nouvelle-Zélande, Kardinal Offishall et Drake évidemment ! Beaucoup de gens oubli qu’il vient du Canada.

Tu es le DJ de Dizzee Rascal sur ses tournées. Tu peux nous raconter comment tu l’as rencontré et comment tu t’investis dans sa carrière ?

Je l’ai rencontré grâce à Wiley. Je m’étais connecté avec Wiley pour faire le remix de « Roll Out » de Ludacris. J’allais au studio pour superviser le mix et c’est là que j’ai rencontré Dizzee et Cage (son manager et producteur). Wiley m’a aussi ajouté à une dubplate ainsi que Dizzee. Sa musique a beaucoup évolué aujourd’hui.

Je sais que tu étais en studio avec Mr Hudson et Kanye West quand Hudson travaillait sur son album. Peux-tu me dire quel était ton rôle durant l’élaboration de cet album ?

J’ai signé Hudson et j’ai supervisé le développement de l’album. Kanye West est le producteur exécutif de l’album. J’ai cherché des chansons, des producteurs pour travailler avec Hudson, arranger les remixes, diriger les sessions en studio pendant que Kanye a aidé à le développer en tant qu’artiste.

On peut apprendre beaucoup plus d’artistes qui ont eut du succès que via un label ou d’autres personnes. Il a convaincu Hudson de laisser sa voix se déchainer comme tu peux l’entendre sur « Supernova » ou « Forever Young ».  Il lui a permis d’étendre le pouvoir de sa voix. Kanye est un génie.

Je sais que tu es proche de Kanye West. Comment peux-tu décrire votre relation ?

J’ai connu Kanye dans le cadre de mon travail en tant que DJ à la radio (BBC 1Xtra). C’était un petit peu bizarre de travailler avec lui car tu dois vraiment avoir des casquettes différentes dans tous les aspects que tu abordes. <-> Kanye m’a énormément aidé sans même le savoir, et j’apprécie beaucoup. Je suis un vrai « Stan » (en référence à la chanson d’Eminem) en ce qui concerne Kanye et j’en suis fier !

Maintenant je voudrais parler du post It’s A New Day” que tu as mis sur ton blog vers fin octobre. Tu dis pas mal de choses intéressantes à l’intérieur au sujet de ce renouveau de la scène urbaine anglaise.

Fondamentalement on peut dire que c’est un jour nouveau, que notre tour est venu. On a beaucoup contribué à la culture Hip-Hop au fil des années sans atteindre le succès qu’on peut voir aujourd’hui. Dizzee, Chipmunk, Tinchy Stryder et N-Dubz sont tous des artistes assez différents, et ils ont des buts différents dans leur manière d’aborder le Hip-Hop, mais ils ont tous du succès et sont des gros travailleurs. Vingt-cinq mc’s sont aujourd’hui signés en maison de disques au Royaume-Uni, ça ne c’était jamais vu avant.

Comment expliques-tu l’intérêt des artistes américains pour cette scène anglaise ?

L’argent, le respect dans certains cas, mais la plupart du temps le but est de faire une percée sur le marché anglais. La livre est plus forte que le dollar. Nous avons une approche de la musique qui est rafraîchissante. En ce moment aux Etats-Unis ça sent un peu le renfermé, on a l’impression que tout a été dit ou fait. Donc je pense qu’en ce moment nous sommes une sorte de bouffée d’air frais.

On voit que quelques producteurs anglais comme Chase & Status, Rusko et d’autres ont déjà travaillé avec des artistes US. Tu penses que des artistes anglais comme Dizzee Rascal, N-Dubz ou Chipmunk pourraient exploser aux USA ?

Qu’est-ce que ça peut faire ? Le marché US est incroyablement complexe, changeant et coûteux à pénétrer. Les artistes ne devraient-ils pas plutôt regarder en Europe ? Si on voyait l’Europe comme des Etats-Unis d’Europe, on pourrait gagner autant en faisant des tournées qu’en faisant des tournées aux USA avec moins de concurrence.

J’ai l’impression que Londres est l’endroit où il faut être en ce moment en ce qui concerne les musiques urbaines ?

Ouais tout à fait. Bien que nous respections totalement la scène Hip-Hop en France, on est en avance en terme d’infrastructures…  Big up à Tex ! Il a fait un travail énorme dans l’ombre à Paris !

Avec ton blog et ton show sur BBC 1Xtra, tu as développé un processus de pensée à la manière d’un journaliste. Qu’est-ce qui t’as motivé pour ajouter cette nouvelle corde à ton arc ?

L’entrainement de la BBC est le meilleur au monde. On t’apprend l’impartialité dès le premier jour. Je dois vraiment beaucoup à des mecs de la BBC et notamment à un en particulier qui s’appelle Ray Paul. Il m’a donné cette opportunité et m’a enseigné le métier. J’ai pris cette opportunité et couru avec comme-ci j’étais Usain Bolt (Rires).

Tu as reçu beaucoup d’artistes dans ton show. Quels sont tes meilleurs et pires souvenirs ?

Il y a beaucoup de bons moments comme interviewer Public Enemy dans les coulisses de la Brixton Academy ou Kanye avant qu’il n’explose mondialement. Il a toujours dit qu’il serait un des plus grands.

Ma première interview avec Lil Wayne fut la plus dramatique. C’était très intense. J’avais dix minutes pour tout enregistrer. Je me souviens d’un moment où il me dit « I am music » et me montre un tatouage au dessus de son sourcil où est écrit « I am music ». La partie où il parle du Sizzurp aussi m’a marqué. C’était vraiment une des mes préférées. Wayne est un vrai artiste dans tous les sens du terme.

La pire interview était avec Wale, une longue histoire. Ca a tourné en vieux beef sur Twitter mais tout est apaisé maintenant. Parfois il faut un peu de frictions pour remettre les choses à leur place.

Je sais que ton rêve est d’interviewer Dr Dre. Tu penses que 2010 sera la bonne année pour l’accomplir ?

Je l’espère. C’est le plus grand de tous les temps. Personne n’a approché son niveau en tant qu’artiste, producteur, magnat de la musique. Penses que c’est le mec qui a lancé les carrières de N.W.A, 2 Pac, Snoop Dogg, 50 Cent, Eminem et The Game. Ca lui prend du temps pour trouver le beat parfait mais il est l’incarnation vivante du Hip-Hop.

Pour conclure, on peut dire que tu as vraiment accompli beaucoup de choses différentes depuis le début de ta carrière. C’est impossible de te définir comme un simple DJ, donc comment pourrais-tu te définir ?

Un DJ. Je ne me considère pas comme autre chose. Tout ce que je fais est guidé par ma passion pour la musique  et aussi par la progression de la culture Hip-Hop.

———————————————————————————————————————————————————

Si vous voulez voir les prévisions de 2010 par DJ SEMTEX, cliquez ici

If you want to see the ten artist to watch for 2010, click here

———————————————————————————————————————————————————

He is famous for being the interviewer of US artists like Eminem, Kanye West, Jay-Z, Lil Wayne, KiD CuDi, Nas and many more. DJ Semtex is probably the most influential UK DJ now. Radio show with biggest Hip-Hop artists, tour with Dizzee Rascal, blog, A&R for Def Jam UK, are all activities which make him a person who can be ignored for his approach of music and business evolutions.

1 – You began your career within Manchester scene. Can you describe us the local hip-hop landscape and even the UK hip-hop landscape of that period ?

Everyone was into Reggae, Jungle, Dancehall, people liked Hip-Hop, but it was never the main music at that time.


2- I read that you worked with companies like Sony, Universal or Def Jam. What was your function in those companies, especially Def Jam ?

I started out Street Teaming for Sony, then running their street team, doing club promotions at Def Jam, and now A&R.


3- We love looking for international artists on Streetblogger.fr, can you tell us who are your favorites international rappers (except US & UK) ?

i like the early NTM stuff, Joey Starr, Young Sid & Smashproof from New Zealand, Kardinal Offishall, and Drake obviously. A lot of people forget he’s from Canada.

4- You are the Dizzee Rascal’s DJ on his tour. Can you tell us how you met him, and how you are involved in his career ?

I met him through Wiley. I hooked Wiley up with a remix of Roll Out by Ludacris, I was going to the studio to check on the mix, and that how I met Dizzee and Cage.  Also Wiley hooked me up with a Dubplate and put Dizzee on it too. He sounds totally different today.

5- I know you were in studio with Mr Hudson and Kanye West when Hudson was working on his album. Can you tell me what your role was during the creation of this album ?

I signed Hudson, and A&R’d the album, Kanye is the exec producer. I’d search through the songs, allocate producers to work with Hudson, arrange the remixes, studio sessions, whilst Kanye basically developed him as an artist.

There’s a lot you can learn from artists that have had success, more than any label person could ever show you. He convinced Hudson to unleash rthe voice that you hear on Supernova and Forever Young, he made him unlock the power of his voice. Kanye is a genius.

6- I know you are close to Kanye West. How can you describe your relation ?

I know Kanye through the Radio DJ/Artist perspective, so it was a little weird working with him, you really do have to wear different hats in each environment. There’s a lot of things a label person that you find out that is confidential, but any other day as a DJ you would scream and shout about.

Kanye’s helped me out a lot without even realising it, and it is very much appreciated. I am a Kanye stan and proud of it!

7- Now, I want to talk about the post called “ It’s A New Day” that you dropped on your blog by the end of October. You say a lot of interesting things inside. How can you explain us this UK urban music revival that you described ?

Basically its a new day, its our time. We’ve contributed a lot to HipHop culture over the years and its never been as succesful as it is to day. Dizzee, Chipmunk, Tinchy Stryder, and N-dubz are all very different artists, and represent different ends of the HipHop spectrum, but they are all sucessful and hard working. 25 MC’s are currently signed in the UK, this has never been seen before.

8- How can you explain this interest in UK scene from US artists ?

Money, respect in some cases, but most of the time the aim is to crack the UK market. The pound is stronger than the dollar. We have a fresh approach to songs. In the US at the moment, things are a little stale, it feels like everything has been said or done. So I guess at the moment, we are that breath of fresh air.


9- We can see that a few UK producers like Chase & Status, Rusko and others have already worked with US artists. Do you think that UK artists like Dizzee Rascal,N-Dubz or Chipmunk could break US ?

Who cares. The US market is incredibly complex, fickle, and expensive to penetrate. Shouldn’t artists be looking at Europe? If you look at it as the United States of Europe, you can make the same money touring as you could in the U.S. with no competition.


10- I’ve got an impression that London is the place to be right now for the urban music. Do you agree with that ?

Yes, definitely although we fully respect the HipHop scene in France, its a few years ahead of ours in terms of infastructure, etc.

Big up Tex too. He’s done a lot of work over there behind the scenes.  


11- With your blog and your show on BBC 1Xtra, you developped a journalist thought process. What motivated you to add this new part to your work ?

BBC training is the best in the world. You are taught the importance of impartiality from Day 1. I really owe a lot to guy from the BBC called Ray Paul. He gave me the opportunity, schooled me. I took the oppurtunity and ran with it like Usaine Bolt lol.

12- You have received a lot of artists in your show. What is your best memory of interview ? And your worst ?

There are lots of good moments, interviewing Public Enemy backstage at the Brixton Academy, Kanye before he blew up, he always said he would be one of the greatest. but the best dramatic interview was my first interview with Lil Wayne. It was very intense.

I had 10 minutes to air out everything, and there was a point where he said I am music and pointed to a Tattoo on his eyebrow which said ‘I am Music’, and the part where he was talking about Sizzurp. It was one of my favourites, Wayne is a true artist in every sense.

The worst interview was with Wale, long story. It turned into medium rare Twitter beef, but we are cool now.  Sometimes you need a bit of friction to shake things up. 


13- I know that your dream is  to interview Dr Dre. Do you think that 2010 is gonna be the good year to accomplish it ?

I hope so! He is the Greatest of All Time, period! No one comes close to his track record as an artist, producer, mogul. Think about it, this is the guy that launched the careers of NWA, Tupac, Snoop Dog, 50 Cent, Eminem, The Game. It takes time for him to perfect the beat, but he is the living embodiment of HipHop.

14- To conclude, we’ve just seen that you have done a lot of things since the beginning of your career. It’s impossible to define you as a simple DJ, so how could you define yourself ?

A DJ.

I don’t consider myself to be anything else. Everything I do is driven by the passion for music, and the progression of Hip-Hop culture.

Thanks Semtex for taking your time for Streetblogger.fr

About the author

Adrien AkA Big Ad, Streetblogger (votre serviteur)

  • Stalley marche seul, l’interview (FR/US)
    Stalley marche seul, l’interview (FR/US)

1 Comment. Leave your Comment right now:

  1. Pingback: Les tweets qui mentionnent StreetBlogger -- Topsy.com

Leave a Reply

Your email address will not be published.

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>