La banlieue de Brooklyn est fière de vous présenter le nouveau produit de son environnement : Skyzoo. Repéré par 9th Wonder avec qui il a édité Cloud 9 en 2006, il signe sur Duck Down Records et sort The Salvation, un brillant album rap qui se classe aisément dans le top 5 des meilleures sorties new-yorkaises de 2009. Il fallait à tout prix que je vous parle de lui.

Peux-tu te présenter au public français, nous parler un peu de là où tu as grandi et nous dire quand as-tu commencer à rapper ?

Eh bien j’ai grandi à Brooklyn, New-York, durant les années 80 et 90, et en ce temps-là le hip-hop vivait son âge d’or. J’ai vu tous les grands à leur apogée. Tout ça m’a inspiré pour faire ce que je fais. A l’origine j’ai commencé à rapper après avoir entendu Chi Ali des Native Tongues. Quand j’ai entendu son single “Age Aint Nothing But A Number”, j’ai commencé à rapper aussitôt. J’en suis devenu accroc.

J’ai pensé au début que tu signerais sur Hall of Justus parce que tu es proche de la Justus League et 9th Wonder. Alors pourquoi as-tu opté pour Duck Down Records?

La Justus League a toujours été ma famille par extension, mais je n’ai jamais été signé chez eux. On s’est soutenu les uns les autres au fil des années mais je n’ai jamais signé chez eux. Mon objectif était de trouver un label, avoir un super deal et mettre mon album dans les bacs. Duck Down était parmi les labels qui m’ont approché, et d’un point de vue créatif ça avait du sens. Surtout quand 9th Wonder m’a dit qu’il avait sous contrat avec eux, c’était idéal.

As-tu eu de la pression quand tu as taffé sur ton album ? Comment as-tu choisi les beats, les producteurs?

La seule pression que j’ai ressenti était de faire le type d’album que j’ai toujours voulu faire. Les albums s’adressent à et parle pour certains groupes de gens, donc j’ai tenu à m’assurer de faire ce qu’on attendait de moi à ma manière. En ce qui concerne les beats, je voulais des beats qui m’aident à raconter les histoires que je voulais raconter. Je voulais des beats qui parlaient pour moi avant que ça parle aux autres. Je voulais faire en sorte que ce soit cohérent.

Mis à part Carlitta Durand, il n’y a strictement aucun featuring sur cet album. Est-ce parce que tu voulais tout gérer par toi-même ? Ou parce que tu penses que trop de guests n’est pas nécessairement utile ?

Oui c’est fait exprès. J’ai voulu montrer que j’étais capable de raconter mon histoire, et si tu n’as pas grandi avec moi tu ne peux pas raconter mon histoire à mes côtés. A partir de là, il n’y a aucun featuring rap et seulement un seul featuring r&b. Je peux revenir dessus et dire que j’ai écrit chaque mot de mon premier disque, même les refrains r&b. Ça représente quelque chose pour moi.

Je tiens à te dire que The Salvation est honnêtement, avec Only Built 4 Cuban Linx 2, un des meilleurs albums eastcoast de l’année. Tu as réussi à prouver que tu étais vraiment doué, que tu pouvais faire un album cohérent, c’est vrai, sincère… Je veux en connaître plus sur ton éthique de travail en tant que MC.

Merci. Les gens me disent tous que cet album fait partie du top 3 des meilleurs albums de l’année, etc… C’est incroyable d’avoir ces échos-là. Mon éthique de travail est simple. Je sais quel type de musique je veux faire alors je vais de l’avant. J’ai toujours écrit posément. Même si je débarque avec un concept un peu en avance sur son temps, je n’écris rien tant que je ne suis pas en studio. VU que l’album est entièrement conceptuel, j’ai tout écrit quand je suis posé, mais j’ai toujours su à l’avance de quoi que je voulais parler avant de commencer à écrire.

Est-ce que tu as l’impression que le Hip Hop sort de son coma ? Parce que ton album sonne comme un renouveau du hip-hop new-yorkais.

Je pense que c’est en train de revenir. De gros albums sont sortis en 2009, je constate que ça revient sûrement. Je n’ai jamais entrepris de sauver le hip hop pourtant, ou sauver NYC. J’ai juste voulu raconter mon histoire. C’est tout. Si c’est le Hip Hop émerge de son coma grâce à ça, alors tant mieux.

C’est quoi ton top 5 MC dead or alive ?

Sans m’inclure dedans, je dirai BIG, Jay-Z, Nas, Scarface et Mos Def.

Lire la chronique The Salvation de Skyzoo.



1) Can you introduce yourself to the french public ? Can you talk
about where you grew up and when did you start rapping?

Well I grew up in Brooklyn, NY in the 80’s and 90’s, and hip hop was
at its golden age back then. I saw all of the greats in their prime.
All of that was inspiration for me to do what I do. I initially
started rapping after I heard Chi Ali of the native tounges. When I
heard his single “Age Aint Nothing But A Number”, I started rapping
right away. I was hooked.

2) I thought that you would have signed to Hall of Justus because
you were doing features with Justus League members and also you are
close to 9th Wonder. So why did you choose to sign on Duck Down records?

The Justus League was always my extended family, but I was never
signed to them. We’ve supported each other over the years, but I was
never signed to them. My goal was always to find a label and get a
great deal and put my album out. Duck Down was one of many labels that
approached me, and creatively it made sense. Especially when 9th
Wonder told me he had a label deal with them, it was perfect.

3) Did you feel the pressure while preparing this album ? How did you
choose the beats/producers?

The only pressue I felt was to make the type of album that I always
wanted to make. The album speaks to and for a certain group of people,
so I had to make aure I delivered the way I wanted to. As far as the
beats, I wanted beats that helped me tell the story that I wanted to
tell. I wanted the beats to talk for me before I even spoke on them.
It was all about it being cohesive.

4) Beside Carlitta Durand, there is no featuring on this album, is
that because you want to hold everything by yourself? Or because you
think that too much guests is not necessarily useful?

Yea I did that on purpose. I wanted to be able to tell my story, and
if you didn’t grow up with me then you can’t really tell the story
with me. Being that there’s no rap features and only one R&B feature,
I can look back and say that I wrote every single word on my debut,
even the R&B hooks. That means something to me.

5) Let me say that The Salvation is, with Only Built 4 Cuban Linx 2,
honestly one of the best east coast albums of the year so far. You
proved very well that you have true skills, that you can make a very
cohesive album, it’s real, sincere… I wanna know more about your
work ethic as an emcee.

Thank you. The people are all saying that its one of the top 3 albums
of the year, best album of the year, etc. Its incredible to get that
response. My work ethic is straight forward. I know what type of music
I want to make so I just go forward with it. I always write on the
spot. Even if I come up with a concept ahead of time, I won’t write it
until I get to the studio. The album is all conceptual though, so I
wrote everything on the spot, but I still knew what I wanted to speak
on before I started writing.

6) Do you feel that hip-hop is coming back from its coma? Because your
album sounds like renewed NYC hip-hop.

I think its coming back. 2009 had a lot of great albums drop, so I see
it all coming back for sure. I never set out to save hip hop though,
or save NYC. I just wanted to tell my story. That’s it. If hip hop
comes out of its coma off of it then so be it.

7) What’s your top 5 MCs dead or alive?

Without including myelf, I’d say BIG, Jay Z, Nas, Scarface and Mos Def

8) A message for all European streetbloggers?

Shouts to all of Europe for showing the love yall show me.

About the author

Ex-rédacteur/chroniqueur pour Rap2K.com et... biométricien !

    3 Comments. Leave your Comment right now:

    1. Pingback: Twitted by Sidy

    2. Pingback: StreetBlogger » 15 ans de Duck Down : bilan de la saison 2009 et programme 2010

    3. Pingback: 15 ans de Duck Down : bilan de la saison 2009 et programme 2010 :: Streetblogger Radio

    Leave a Reply

    Your email address will not be published.

    You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>