Et voici la tracklist finale de l’album le plus attendu de cette rentrée 2009, The Blueprint 3 qui sortira huit ans jour pour jour après l’énormissime classique qu’est The Blueprint qui avait vu le jour le 11 septembre 2001. Pour clôturer cette trilogie, Jay-Z a décidé d’inviter la nouvelle vague du hip-hop US plus quelques poids lourds sur son album. La surprise reste cependant l’éviction de Nas de la tracklist. Selon les dernières rumeurs il figurait sur le morceau Empire State of Mind où on retrouve finalement Alicia Keys. Parmi tous ces invités il y a donc la nouvelle vague avec Drake, Mr Hudson et bien sûr KiD CuDi mais aussi l’espoir dont tout New York parle J.Cole signé sur le label de Jay-Z, Roc Nation. Le morceau porte d’ailleurs le titre évocateur “A Star is Born”. Sur le reste de l’album on retrouve des habitués des albums de Jay-Z depuis le premier Blueprint, comme Pharrell et Kanye West. Young Jeezy et Swizz Beatz cloturent cette liste d’invités prestigieux. Pourtant cette pleïade d’invités peut aussi amener pas mal d’interrogations autour de cet album. La première est de savoir si finalement il n’y a pas trop de monde sur un album censé être un classique. Pour mémoire Reasonnable Doubt en avait sept, et The Blueprint n’en avait qu’un en la personne d’Eminem. Le but ici n’est pas de dire qu’un album rempli de featurings n’est pas bon, mais surtout on peut se demander si cela ressemblera vraiment à du Jay-Z, ou sera-ce un album dans l’air du temps qui sera complètement has been dans quelques années à cause du côté un peu trop “branché” des invités. Tout simplement un album rempli de featurings donne l’impression que les invités sont venus réhaussés le “faible” niveau du disque. Attention tout de même car nous sommes ici en présence de Jay-Z, qui n’est pas du genre a laissé ses invités faire leurs propres sons sur ses albums.

Autre interrogation concernant les producteurs. Si la doublette No I.D./Kanye West pouvait nous rassurer sur la qualité de la première tracklist annoncée, nous avons que très peu de précisions sur les producteurs présents sur cette deuxième tracklist. Certes Kanye et No. I.D. sont toujours présents, surement épaulés par Swizz Beatz et Pharrell qui ont coutume de poser sur leurs propres productions. Pour le reste on ne sait rien, Timbaland était annoncé sur la première tracklist mais pas sur celle-ci. Les Anglais Chase & Status chez qui Jay-Z avaient terminé l’album, n’étaient pas sur la première mais sont-ils sur celles-ci ? Et la question que beaucoup d’afficionados du son new yorkais doivent se poser : et DJ Premier ? Le titre “Empire State of Mind” semble être à première vue une sorte de revival du New York State of Mind de Nas produit par Primo puis repris plus tard par Alicia Keys, or c’est semble t’il Kanye West qui a produit la version qui sera sur l’album de Jay-Z. Donc aucune trace de DJ Premier aussi.

Enfin avec deux tracklists différents annoncés en un mois on peut s’attendre à ce que plusieurs morceaux non retenus soit postés sur les blogs et pourquoi le morceau où figurait Nas. Alors restez bien connectés … et courrez acheter l’album le 11 septembre !

Peace

Adrien aka Big Ad -Streetblogger.fr (votre serviteur)-

About the author

Adrien AkA Big Ad, Streetblogger (votre serviteur)

  • Soirée “The Last Minute Show”
    Soirée “The Last Minute Show”
  • Un espoir pour l’Elysée Montmartre
    Un espoir pour l’Elysée Montmartre
  • Stalley marche seul, l’interview (FR/US)
    Stalley marche seul, l’interview (FR/US)

2 Comments. Leave your Comment right now:

  1. Pingback: Le Rap est mort, vive le Rap « Opinion sur rue

Leave a Reply

Your email address will not be published.

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>