La Grande Bretagne a ses footballeurs accrocs à l’alcool,  castagneurs de dj, ses fils de boxeurs de quartiers qui sont à la une des les tabloïds chaque semaine, ou enfin ses footballeurs le jour et acteurs pornos amateurs la nuit. Des joueurs très pros sur le terrain mais moins gérables en dehors. L’Italie, elle, a ses mannequins haute-couture qui portent des maillots de foot et qui se font hospitaliser à la moindre fracture d’une racine capillaire sous l’œil de leur président/homme politique numéro un du pays. Mais surtout l’Italie a … Mario Balotelli ! Ce nom ne vous dit peut-être rien mais ce joueur est le nouvel enfant terrible du foot italien et même du football mondial.

MarioBalotelliInter_926811Mario Balotelli Barwuah, est né de parents ghanéens en Italie. Très vite sa destinée n’est pas comme les autres puisqu’on lui décèle dès son plus jeune âge des problèmes à l’intestin qui lui vaudront trois opérations. Il a  passé sa première année à l’hôpital. Un an plus tard sa famille vivant dans une pauvreté extrême, il se voit confier à une famille italienne. Très vite on lui met un ballon dans les pieds et tout se fait très vite. A onze ans il entre au club de Lummezane, à quinze ans il joue en Série C dans l’équipe première alors qu’il lui faut une dérogation puisqu’il n’a pas l’âge légal pour joueur en professionnel. Trois apparitions plus tard, du haut de ses seize ans, il fait l’objet des convoitises des plus grands clubs au monde. Il fait un essai au grand Barça où il marque la bagatelle de huit buts en trois matches dans l’équipe jeune du club ! Malgré tout, des problèmes de papiers italiens non-réglés empêchent son départ à l’étranger. C’est donc l’Inter de Milan qui rafle la mise le dernier jour du marché des transferts le 31 août 2006. Le voilà donc dans un des plus grands clubs italien pour un transfert de déjà 350 000 euros! Après avoir marqué quelques dix-huit buts dans l’équipe réserve, il va marquer son premier but pro dans le derby face à l’ennemi ancestral du Milan AC ! Décidemment le destin semble lui sourire. Il se pourrait pourtant qu’il ne soit pas forcément celui que son talent inné pour le football laisserait présager.

Balotelli, c’est un talent immense pour son âge. Du haut de son mètre quatre vingt-huit avec son gabarit athlétique, il a développé une rapidité de course impressionnante tout comme son touché de balle déjà très léché. Sur le terrain grâce à sa technique affutée, il est très dur de l’arrêter à la régulière. Il l’a d’ailleurs bien compris et se sert de cela pour provoquer les joueurs adverses qui lui rendent souvent en le découpant magistralement via des tacles que même l’Ultimate Fighting Championship (UFC, le championnat d’Ultimate Fighting) jugerait illégal ! Doté donc d’un gabarit propice à développer une puissance athlétique non-négligeable, il équilibre cela grâce à la finesse et la précision de ses gestes techniques ! Ses frappes sont sans fioritures mais aussi d’une pureté exceptionnelle. Mais Balotelli, s’est aussi fait une spécialité : celle de marquer contre les équipes les plus prestigieuses d’Italie. Les gardiens du Milan AC, de la Roma ou de la Juventus de Turin sont partis ramasser le cuir dans leurs cages par la faute du gamin insolent. Pourtant la carrière de Mario Balotelli, aussi jeune qu’elle soit, c’est aussi et déjà beaucoup de polémiques. Il est devenu un joueur de plus en plus redouté sur le plan footballistique mais aussi un des plus détesté des supporters et des joueurs !