Braaaaahhhhhhhh TATATA Mista Tip nous est revenu pour ce deuxième live dans la capitale en l’espace de quatre mois. De passage à Paris nous n’avons pu assister à ce concert donc deuxième rendez-vous de l’artiste dans la capitale.  La team Streetblogger ne  pouvait qu’être présente, pour cette session de rattrapage pour les absents du mois de mars, ainsi que pour les mordus qui revenaient voir cette légende vivante en action une deuxième fois.

IMG_1794

Pour démarrer le compte-rendu de cette rencontre artistique, j’ai été pour ma part un peu déçue qu’il n’y ait de première partie  mais on s’est bien contenté tout de même des délices de DJ Cam fervent admirateur et passionné de l’âge d’or du hip-hop qui avait concocté un sélection composée majoritairement de productions DJ Premier, Pete Rock et compagnie.  Ze DJ aux références de malade qui nous a délecté de ses meilleures galettes hip-hop…. P1010163Donc c’est sans bouder qu’on patiente Mista Kamaal qui arrive donc avec un temps de retard comme tout artiste US qui se respecte… Nous commençons les hostilités…  euhh nan zut nous commençons les vrais choses si on puit dire avec un DJ Scratch égal à lui même qui nous fait rendre hommage à Michael Jackson et James Yancey (J Dilla).  Q-Tip débarque donc sur la scène tout fraichement arborant un t-shirt vert “Nigeria” avec la date d’indépendance tout en simplicité. C’est avec son titre “Shaka” qui clôture son dernier classique The Renaissance que le show commence. Tip est entouré d’un live-band au sein duquel on peut apercevoir aux rhodes le talentueux Casey Benjamin, qui n’est autre que la moitié du duo assez novateur Heavy qui avait assuré la première partie du emcee en Mars dernier.

Mistal Kaamal nous a mis la fièvre, la patate d’enfer pour attaquer cet été en beauté. Un artiste sur scène d’un naturel incontestable, avec son lot de bonne humeur sa touche comique, ce petit pas de jambe exceptionnel dont il a fait sa marque de fabrique et ce flow irréprochable des débuts de A Tribe Called Quest. Nous avons d’ailleurs eu droit à un saut dans le passé pour bon nombre de nostalgiques de la période ATCQ, ainsi que pour les non initiés.  “Sucka Nigga”, “Check The Rime”, “Bonita Applebaum”, “Award tour”, “Oh My God”, puis des titres de ses albums précédents et même un morceau du LP “Kamaal The abstract” passé à la trappe “A millions times”.  Il nous a fait vibrer avec le “Vivrant Thing” “Amplified” et le très succulent “Let’s Ride”. Puis s’en suivent des démonstrations solos des musiciens avec Casey Benjamin passé au saxo,  puis celle du guitariste pour la phase du très rockabily “Johnny is Dead” .Puis Q-Tip et son groupe terminent sur “We fight,We love”, et le morceau “You” avant de quitter la scène.

P1010171

Le moment fort de ce concert fut sans conteste, le rappel par le public de Q-Tip et de son groupe. Pour honorer ce moment, Tip a dégainé son morceau “Life is Better” qui rend hommage à tous les rappeurs qui ont apporté leur pierre à l’édifice. Au moment de l’ultime refrain, il se met à le faire chanter par tout le public, puis descend, flanqué de son garde du corps,  faire participer la foule. Ce moment où tout à chacun a eu droit à sa chance pour chanter avec cette légende du hip-hop, a semblé duré une éternité, le reste du public continuant à entonner le refrain de “Life is Better”. Après de longues délicieuses minutes de communion avec le public, Q-Tip remonte sur scène pour une ultime fois. Après avoir repris une dernière fois son refrain, il quitte définitivement la scène en remerciant le public qui lui ne veut pas s’arrêter. Il faudra qu’au bout de quelques minutes, la musique d’ambiance du Bataclan vienne achever ce moment pour que l’audience termine de chanter et comprenne que cette dernière sortie fut la bonne. L’extase du public prend fin sur cette superbe communion avec un Q-Tip de haute volée pour ce concert !

IMG_1787Bilan de la course nan bilan du live un clash artistique, une démonstration réussie de son talent en live preuve que ce n’est pas que sur le disque et preuve qu’il n’est pas fini qu’il continue son petit bout de chemin en solo pour le plus grand bien des fans de la première heure. Il reste et restera à jamais un des pilliers du Hip -hop /Soul d’antan petite déception pour le temps mis sur scène en revanche, qui nous a laissé sur notre faim. On ne dirait pas non à une troisième date très prochainement…

Nsia 26 & Adrien aka Big Ad – Streetblogger.fr (vos serviteurs)

About the author

  • The Golden Years Of Hip Hop – 6 ans déjà…!
    The Golden Years Of Hip Hop – 6 ans déjà…!
  • Hip Hop Loves Soul ce vendredi 1er avril au Bataclan
    Hip Hop Loves Soul ce vendredi 1er avril au Bataclan
  • Dj Icecream : Ce Soir 22H30 – 00H30
    Dj Icecream : Ce Soir 22H30 – 00H30

1 Comment. Leave your Comment right now:

  1. by geoffrey

    I saw QTip on this tour in Los Angeles and it was one of the best I have seen in years.

Leave a Reply

Your email address will not be published.

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>