Une rafale de mixtapes sont sorties ce mois d’Avril chez 101 Distribution/Module ! Autant dire qu’il y a l’embarras du choix…

 

freeway-month

On commence avec de l’artillerie lourde : Month of Madness de Freeway, maintenant dispo en format CD. Petit rappel : le MC de Philladelphie lance une campagne de grande ampleur en Décembre 2008, en balançant chaque jour du mois un morceau entièrement inédit. Un mois de tueries quotidiennes. Ce CD regroupe chronologiquement ces 23 des 31 missiles – (dommage mais tout ne rentre pas sur un CD de 80 minutes!) – produits par Jake OneErick Sermon, Alchemist, Oddissee, Needlz, Don Cannon, Cardiak, Blunt… sans DJ ! On dit souvent que les mixtapes sont parfois meilleures que les albums, c’est un peu le cas de Month of Madness : deux fois le contenu d’un disque classique rempli à ras-bord de beats streets, avec un Freeway hardcore comme jamais. On peut considérer cette tape pratiquement comme un album à part entière, qui mérite bien sa place à côté de Philadelphia Freeway et Free At Last.

 

Place maintenant aux jeunes avec Cool Guys Always Finish First, présentée par Don Cannon et Eigthy81. Au menu, des rookies à surveiller de près comme Wale, Naledge des Kidz In The Hall, Chip Tha Ripper, les californiens de Pacific Division, Young Chris des Young Gunz, Ray Cash… aux côtés de valeurs sûres comme les Little Brother ou Currency, l’ex-protégé de Lil Wayne. Entre de multiples interludes téléphoniques, plein de petits nouveaux débarquant en plein boom de la vague “back to cool” et hipsters font également leur entrée : Buggs, les Fly Union, Christian Rich, Nick & Beans (on sent l’inspiration des Neptunes), Freck Billionaire… Avis à tous les b-boys amateurs de real hip-hop moderne et de sons hipster-hop so fresh !  Le Hip Hop des années à venir se joue ici.

 

Retour à la case prison pour T.I., d’où le titre Thoughts of an 8 Time Felon hosté par les sudistes de Trap-a-holics. On retrouve sur cette mixtape des morceaux totalement inédits, comme le puissant “Hunt’em Down“, “Shawtys Got A Gun” avec Wyclef Jean, le smooth “Bother Me“, au beau milieu de remixes (“Hurt” avec Young Jeezy, “Love In This Club” de Usher, “Let It Go” de Keyshia Cole, “Superstar” de Lupe Fiasco et un tas d’autres encore) et d’extraits repris de son album TI vs TIP . Du neuf ou alors des chutes de studios, des morceaux featurings T.I. (“For A Minute” de B.G., “5000 Ones” de DJ Drama et le “Whatever You Like” de Nicole Scherzinger, non pas le dernier tube de Tip) ou des apparitions sur remix officiels comme je le disais, et aussi des tracks de ses protégés Young Dro et Big Kuntry, des collaborations exclusives avec des stars du r&b telles que Ciara, Lloyd et même Tiny (ex-Xscape), sa femme dans la vraie vie, sur “The Life“. Voici juste une idée de ce que recèle cette mixtape bien fournie.

 

On poursuit avec la famille Grand Hustle, le puissant label de T.I., avec Black Boy, White Boy, la mixtape de ses protégés, la nouvelle recrue Yung L.A. associé à Young Dro des P$C. Inclu dans ces 80 de trap muzik à foison, de freestyles et de blablas intermittents, le hit “Ain’t I (remix) “, des street-bangers redoutables comme “Whoa“, “Blessing“, “Excuse Me“, la track éponyme et j’en passe, il y en a des quintaux. Il suffirait de retirer tous les interludes “machin Speak” et les quelques covers (parfois douteuses comme le “Right Now (Na Na)” de Akon) en ne gardant que les titres originaux et vous avez presque un vrai album de Yung LA & Young Dro. Avis aux amateurs de sons sudistes à la Young Jeezy et des nostalgiques des deux premiers albums de T.I., vous ne le regretterez pas.

 

On reste dans la catégorie des jeunes protégés avec Mack Maine (à ne surtout pas confondre avec le rappeur westcoast Mac Maine), qui vient de grossir les rangs de la famille Young Money Ent., label de Lil Wayne, puisqu’il en est le président depuis le début de l’année 2009 ! Remarqué en 2003/2004, Weezy le propulse sur les devants de la scène avec le remix de “Got Money “, il sort cette mixtape dont le titre fait office de rappel : This Is Just A Mixtape, co-assisté par Don Cannon (incontournable sur le marche des mixtapes actuellement avec DJ Drama). Parce qu’avec des beats fraîchement produits par Kane Beatz, Tha Bizness, Khao et Don Cannon, et des featurings de taille (Lil Wayne forcément et Birdman, Mystikal, Mistah Fab) et de poids (Rick Ross, Gorilla Zoe), on est à deux doigts d’un gros disque Dirty South bien fourni. Parmi les highlihgts de cette mixtape, prélude de son solo à venir Mack Maine 4 President, “Throw It Back“, “All In One Swipe“, “Get Ya Pussy Wet” et “Let It Rock” avec le rocker branché Kevin Rudolf, Lil Wayne et Baby.

 

Alors qu’il vient de sortir son 3e album aux US, 101 édite en parallèle sa tape Still the Trillest, en écho à son second LP Trilla. Cette mixtape ne fait pas trop dans l’inédit, plutôt dans les freestyles qui ont fait le tour de l’Internet, tel que “Mrs Officer freestyle“, “Swagger Like Ross” sur l’instru de “Swagga Like Us“, et des participations à des remixes plus ou moins officiels comme le “Arab Money” de Busta Rhymes et “Green Light” de John Legend. Entre ces covers et sessions d’impros, pas mal d’interludes sur lesquels Rick Ross parlotte pour asseoir sa street-cred’ et un improbable featuring virtuel avec 2Pac (“Not A Problem“). Alors Rick Ross le ‘trillest’? Tout le monde sait que c’est Bun B le ‘king of trill’…

 

 

 

About the author

Ex-rédacteur/chroniqueur pour Rap2K.com et... biométricien !

  • Top 2(0) des sons de 2010 (Mix, Vidéo, Article et mp3)
    Top 2(0) des sons de 2010 (Mix, Vidéo, Article et mp3)

Leave a Reply

Your email address will not be published.

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>