Besoin d’écouter un rap français de qualité, faits par des passionnés pour des passionnés de hip-hop et qui te parle vraiment? Le rap caillera te saoule, tu trouves ça pourri tous ces beefs à 2 cents et tu ne crois pas tous les racontars de ces mecs qui passent sur Skydaube? Tu es plus Hocus Pocus que Booba, plus Moar que Weal Starr, tu préfères Daz-ini au pélo abusant d’autotune, à la recherche d’une vraie pépite au milieu du bling-bling ? Ne cherche pas ailleurs, Ed&Enz, c’est tout trouvé. Où tu peux choper ça? Chez PadBleM, pas la peine d’aller plus loin, c’est sur leur site que ça se passe.

Je sais, je défends farouchement cette mouvance purement hip-hop qui concilie textes conscients, beats soulfuls et emceeing efficace. Qui pourra me le reprocher? Il est grand temps de calmer le jeu, de revenir aux valeurs originelles, écouter du rap posé, sans agressivité ou violence gratuite, avec des vrais récits constructifs et bien écrits, celles de gens normaux qui ont cette passion dévorante, celle de vouloir mettre ses idées et ses pensées sur papier et les balancer au micro. Ed et Enz sont potes depuis longtemps, l’un est toulousain, l’autre a sa boutique à Paris, chacun mène sa petite vie, famille, taf,… Dans un monde où le bon hip-hop remplirait le frigo, ils seraient tous les deux signés en major depuis six ans et auraient peut-être métamorphosé une partie du rap français, tout du moins lui restaurer ses lettres de noblesse. Seulement, dans la réalité qu’ils décrivent si bien sur « Tu Sais », « Dans mon époque », « Voyez-vous même », ces deux bonshommes ne font pas du rap pour l’argent ni par nécessité, ils font partie de cette catégories de personnes entièrement fanas de hip-hop prêts à monter sur scène pour montrer de quoi ils sont capables, juste pour le plaisir de faire partager du bon temps. Ils possèdent la vibe, comme ils disent eux-mêmes, tout comme le reste de la clique PadBleM. Si t’es un vrai b-boy, tu pourrais même s’identifier facilement à leurs paroles.

Ed est légèrement porté sur le chant, ça fait penser à Pete Philly & Perquisite, et Enz possède cette articulation qui lui ferait un peu défaut s’il n’avait pas ce flow rythmé. À en croire les prods majoritairement soul/jazz, ou un peu reggae (« Prêt à tout » feat Sista Clarisse), Pete Rock serait la principale source d’influence. C’est laid-back, tranquille, la rythmique bouge la nuque naturellement, à l’image de leurs lyrics, naturels, chassant le superflu et ce matérialisme immodéré, loin du rap alimentaire qui auto-alimente les clichés grossis par les médias, ce sont leurs véritables tafs qui sont alimentaires. Ils ne sont pas là pour appâter le public en les faisant rêver de choses qu’ils n’auront jamais, mais pas mal d’autres rappeurs peuvent rêver d’avoir autant de dévouement et de solides convictions pour leur art comme en ont eux. Car comme le dit Enz, « je serais millionnaire si j’étais payé au talent » sur le très critique « Jamais honnête », portant un message fort contre la politique. Un message qui d’ailleurs n’est jamais moraliste ou démago, simplement plein de bon sens, pas trop cérébral non plus mais qui suscite une réflexion utile sur des questions que tout le monde se pose… Et surtout, un message universel qui incite les gens qui essaient de s’en sortir à s’ouvrir et agir ensemble plutôt que de se lamenter sur leur sort, car tout effort même dans des situations compliquées ou difficiles peut porter ses fruits et avoir du mérite. Voilà les paroles qu’ils véhiculent en prenant de temps en temps exemple sur eux-mêmes ou leur entourage, le tout sur des instrumentaux trop cools pleins de samples bons pour les oreilles, signés Stix, Old Jay, DJ Nabil ou Ed pour ne citer qu’eux.

Sur « Qui a la vibe? », on retrouve une autre valeur primordiale qui s’est peu à peu perdue dans le rap, celle du respect mutuel qui amène à cette unité, un bon esprit d’équipe, même si ce n’est qu’à leur échelle. Ne cherche pas ailleurs rallie solidairement leur cercle : Doods, Mil, Marie M (qui chante les choeurs sur le très beau « le Rêve de Zoé »), Kanyor et Asphalt. Mais la force de Ne Cherche Pas Ailleurs est de pouvoir réconcilier les amateurs de bon rap fâchés avec le peura français qu’on nous montre actuellement. Mon son préféré ? « Ne cherche pas ailleurs », ça tombe presque sous le sens. En espérant que cette sortie vous intéresse, je vous invite à cliquer sur ce lien pour écouter quelques extraits et pourquoi pas vous procurer ce CD : http://www.padblem.fr/?page_id=304. Pour 10€, vous contribuerez peut-être au développement du Hip Hop que vous voudriez entendre plus souvent.

 

 

 

 

Egalement disponible sur www.padblem.fr:

  • Mil, MILtape vol.1(en vente);
  • Doods, Stay Focused (téléchargement gratuit);
  • Marie M, Do you remember (téléchargement gratuit).

 

About the author

Ex-rédacteur/chroniqueur pour Rap2K.com et... biométricien !

    1 Comment. Leave your Comment right now:

    1. by jean pierre

      Très bon album! vraiment!

    Leave a Reply

    Your email address will not be published.

    You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>