Voici un exercice complexe que celui du live report, allez c’est parti : je vous propose de le vivre antéchronologiquement : en commencant par le meilleur (à mon goût en tout cas) NAS. Il faut savoir que ce festival importé des Etats Unis réunissait une certaine crème du Rap Américain. J’ai en effet eu l’opportunité de voir sur scène NAS, De La Soul, Mos Def, sans oublier The Pharcyde.

Mais avant de commencer le live report voici un petit photo montage réalisé par mes soins : “enjoy”

Il est près de 23H00 quand le public déja bien heureux d’avoir vu The Pharcyde, De la Soul et Mos Def s’enflamme quand Nas rentre sur scène :

Plus que de longs discours voici quelques vidéos et photos du concert. D’abord une première vidéo sympathique car Nas revient sur les artistes présent ce soir là :

Sont forcément joués des tubes, dont le “I CAN”, dont le “Black President”, mais aussi “Heroes” et tant d’autres pépites.

Nas est politique, conscient. Il nous livre ceci : “we dont believe in politics, we believe in People” (un des meilleurs moments du concert) : press play :

Voici aussi un extrait de “I can” qui part sur le thème simple qu’est celui de se donner les moyens d’arriver à ses fins un peu comme dans le fameux “yes we can” ‘Nas est il conseillé politique de Mr Obama ? :

Vers 00H00 je me suis éclipsé, plein de bons sons dans les oreilles et me disant “j’espère que les vidéos et les photos vont pouvoir faire un beau live report”(vous me direz …).

Mais revenons donc en arrière car avant NAS, nous avons eu l’occasion de revoir (pour ma part voir car je suis arrivé vers 19H30) Scratch et Supernatural. Est ce nécessaire de vous les présenter ? Allez faisons le : Scratch est non seulement un des membres de The Roots, mais c’est l’un voir le meilleur BeatBoxer du monde, ajouté à cela qu’il est aussi un excellent musicien.

SuperNat est lui Le Freestyler (en tous les cas se définit en tant que tel), et il est vrai si vous regardez la vidéo qui suit qu’il parait “difficile de le test”, quoi que me faisant souvent penser à un Busta Rhymes en très bonne forme. Accompagné par la bouche de Scratch, SN se lance dans un freestyle d’anthologie : il joue avec le public en lui demandant des objets qui forment son freestyle : Press play and Enjoy

Cette performance en a surpris plus d’un et oui il y a aussi du niveau aux Etats Unis, il m’a été dit que le Hip Hop viendrait de là-bas, enfin à ce qu’il parait (rire).
Bon trève de plaisanterie, voici le moment pour le Zénith d’acceuillir Mr MOS DEF et son rap violent doux ragga reggae boogie je ne sais plus trop quoi : ce monsieur est un artiste certes, il manie tous les styles certes encore…
Personnellement j’ai moins apprécié … peut être à cause des réglages sons pas forcément au top sur cet artiste. Néanmoins c’est un performer et je comprends que beaucoup puisse le soutenir!
Voici une vidéo live de Mos Def : à quasiment le début de sa prestation : il portait un masque d’aviateur et un casque de la même époque, regardez de plus près.
Mais avant encore tout cela c’est De La Soul qui devait mouiller le maillot : Il est environ 21H00
Pour ceux qui connaissent moins ce crew “légendaire” voici pour rappel le morceau Me Myself and I : video clip datant et pour causec’est vieux …

Après ce remember : le public du Zénith a eu le plaisir de les revoir sur scène et ca vaut le coup : belle énergie pour ce groupe vraiment Old school, musical et dansant! Y a pas à dire Old school rules the new school! De La soul Live ca défonce!

Voici un aperçu du morceau Ring Ring Ring :

Le trio n’a rien perdu de son énergie et sait fédérer le public qu’il soit jeune ou plus agé : à croire que les valeurs sures ont la peau dure!


Ce sont de vrais “show men” pour preuve cette petite vidéo :

Enfin, toujours dans mon esprit tordu : je vous le rappelle j’ai voulu faire les choses à l’envers, ont débuté le show The Pharcyde, reformés pour ce Festival. Je l’avoue en tout honneteté je connais très peu ce groupe (pour info et je sais que ca vous intéresse moi c’est surtout le rap français qui m’intéresse, mais j’ai fait l’effort et bel effort (rires)).

Mais, je ne suis arrivé qu’en cours de route et même presque sur la fin : c’est une belle énérgie : tant dans la voix que dans la présence scénique (c’est la seule chose qu’on pourrait vraiment reprocher aux autres crew / artistes). Voici donc pour vous quelques images du groupe et une petite vidéo.

Pharcyde c’est aussi ca :

L’artiste qui m’a le plus “conquis” était NAS, c’est d’ailleurs celui que j’ai pris soin de mieux filmer (enjoy mesdames et messieurs)

En un mot comme en cent : ce festival fut terrible : agréable, riche, varié, new school, old school, back to the past and straight to the future and to the Top! Bravo aux organisateurs (Dj Fab parfois le public ne t’as pas assez soutenu mais merci mr…)

Peace – si vous désirez d’autres photos vous pouvez me contacter sur mon myspace : www.myspace.com/rastaiam

Dany de la team www.streetblogger.fr

About the author

Dany AkA Rastaiam, StreetBlogger - Pour vous servir! Bonne lecture! N'hésitez pas à nous donner vos commentaires, remarques et critiques! Peace. Retrouvez moi sur http://hiphop4ever.fr/

    3 Comments. Leave your Comment right now:

    1. j’ai déjà vu Nas et De La Soul en concert, Mos Def aussi, par contre j’aurais bien voulu voir les Pharcyde. Dommage que Murs et Q-Tip, programmés sur le plateau US, n’aient pas rallié notre continent !

    2. by tino

      Waouuuh ca devait etre super ! Merci Rasta IAM pour ce récit ! complet et bien ecrit ! Comme d’habitude ! !

      A+
      Tino

    3. bien vu le p’tit reportage !! en effet , à par quelques problèmes techniques , bon concert ! au fait quand tu dis que SuperNat te fait penser a Busta’ en forme … SuperNat était présent bien avant !

    Leave a Reply

    Your email address will not be published.

    You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>