Mesrine: L’Instinct de mort
Film événement, qui retrace la vie du célèbre gangster français Jacques Mesrine les critiques ont été exceptionnelles et je dois bien avouer que le fait de réaliser un long métrage sur la vie d’un personnage aussi intrigant et complexe que Mesrine représente un défi en soit que l’on se doit de regarder afin d’en faire sa propre opinion.

L’oeuvre réalisée par Jean François Richet est composée d’un casting riche,  on retrouve Vincent Cassel dans le rôle de Jacques Mesrine, Gérard Depardieu et Cécile de France pour ne citer qu’eux. L’instinct de mort représente la première partie du film, l’ennemi public n°1 étant la suite, les deux films on été vivement inspirés des deux autobiographies de Jacques Mesrine, L’Instinct de mort et Coupable d’être innocent

L’histoire de ce premier volet retrace donc l’histoire de Mesrine depuis le début des années 60 jusque dans les années 70. Le film évoque le parcours du gangster depuis la guerre d’Algérie à son retour sur Paris, ses premiers pas dans la criminalité, ses amours, ses condamnation, sa fuite au Canada, son arrestation et sa sortie de prison comme évadé célèbre du pénitentiaire la plus dure d’outre Atlantique.

Le film est sombre, violent, même choquant par moment tellement le personnage est complexe. L’oeuvre est un bon divertissement de 2H, ou l’on n’a pas le temps de s’ennuyer, le film comporte néanmoins quelques zones d’ombres, certaines scènes sont trop courte et aurait mérité de plus amples détails, les coupures trop souvent présentes dans le scénario sont par moment stressante tellement on aimerait rentrer d’avantage dans la complexité du bonhomme.

Vincent Cassel joue ici un de ses plus beau rôle, menaçant, intrigant, énervé, stressé et bien souvent intouchable, dommage encore une fois que l’on arrive pas à rentrer d’avantage dans le cerveau de Mesrine. Car si le film nous raconte son histoire, il est bien difficile de s’identifier au personnage et certaines parties du film auraient mérité plus d’explication comme par exemple, l’impact que la guerre d’Algérie a eu sur lui ou la relation avec ses parents et  ses femmes.

Le film est néanmoins très bon et l’on ne voit vraiment pas la fin du film arriver la suite est donc vivement attendue. Ne vous attendez cependant pas à un film de gangster américain, car on est bien loin des films de Scorsese ou encore “Il était une fois en Amérique” avec la prestation inoubliable de Robert De Niro. Il s’agit ici de dévoiler la vie d’un personnage, qui a osé dire non tout au long de sa vie, un personnage auquel on peut difficilement s’attacher mais présent dans la mémoire collective comme l’ennemi public n°1…

K-lé pour streetblogger.fr

Mesrine – L’instinct de mort – Teaser

Chronique sur la B.O. sur le lien suivant:

Mesrine – La B.O. – une compile de plus?

About the author

  • The Murder of Fred Hampton
    The Murder of Fred Hampton

3 Comments. Leave your Comment right now:

  1. by Manu

    bonjour,

    Je suis allé voir ce film avec l’enthousiasme de revoir Cassel dans une production Française, et je pense que le rôle de Mesrine ne pouvait être attribuer qu’à lui.

    Mais j’aurai dû me méfier de la production justement (Thomas langmann (le boulet, double zero, asterix et les jeux olympique)) En fait ce film est une coquille vide. Mesrine (Personnage plus “streetment” mythique), une bête de casting, Cassel, Cécile de France, Depardieu avec une bande annonce à la HEAT… Tous ce qui faut sur une affiche pour me donner envie de me déplacer, et voila monsieur Langmann à fait son boulot (et là c’est le drame) je me suis déplacé.

    Mais c de la merde ce film, pas d’histoire, une succession de scènes inutile complètement dénué de sens. Un film qui sert à rien il ne contient rien 0. 2 heures d’ennuis. Je n’irai plus jamais voir de production langmann comme je ne vais plus voir les productions Besson. Le cinéma Français mérite mieux que ça. Y’en a marre de leurs merdes. J’ai pas assez de mots pour éxprimer mon dégout.

    N’y allez pas, volez le sur le net avant de vous faire voler en vous déplaçant en salle.

  2. by Danny

    Salut à tous,
    je viens d’aller le voir, et je ne serai pas aussi tranché que Manu : on passe un moment assez agréable, mais je le rejoints sur la notion de scènes se succédant un peu à la va vite : dommage.
    Certaines sont néanmoins intenses et bien filmées. Ne vous attendez pas à un grand film, mais à un film assez bon avec une très bonne prestation d’un Cassel impressionnant (il n’est pas encore l’homme aux milles visages …)!Peace

  3. by algerina

    Je kiff trop se films Vincent Cassel joue très bien ce mec je le kiff a font

Leave a Reply

Your email address will not be published.

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>