Le groupe Blackmoon était présent sur la scène du Batofar le 14 septembre dernier. Ce groupe culte composé de Buckshot et 5FT au micro et DJ Evil Dee nous a proposé un concert unique. Blackmoon c’est avant toute chose un crew culte, originaire de Brooklyn leur premier album “Enta da stage” est aujourd’hui considéré comme une pièce maitresse du son new yorkais des années 90; a savoir que Blackmoon a aussi aidé au développement de la culture backpacker.

C’est donc dans une salle comble surexcitée que DJ Evil Dee fait son intro vers 22H 30, le monsieur se met d’abord sur les devants de la scène en nous faisant son B Boy stance, …clic clac… les photos sont prise.


Buckshot fera son entrée juste après, 5FT n’est pas présent mais un MC de substitution est présent pour assurer les backs.

Le groupe jouera alors toute sa discographie, de  “I Got Cha Opin” à “Who got da props” en passant par “Buck Em Down” ou “How Many MC’s” du premier album. Mais aussi des morceaux comme “Two Turtables & A Mic” et les morceaux solos de Buckshot.

Il balancera “You know that dude called 9th Wonder?” avant d’enchainer avec “”No Comparison”. Buckshot nous a vraiment livré un très bon concert, très énergique sur scène, on sent que le MC connaît non seulement ses textes par cœur mais les vit aussi. Par moment il est tellement concentré que l’on a l’impression qu’il est possédé, communiquant largement avec le public, expliquant que le Hip Hop a traversé toutes les frontières, toutes les couleurs, toutes nationalités il est fier de sa ville New York et de son quartier Brooklyn.

Buckshot tellement a l’aise au micro se permettra même de faire mainte freestyle, tantôt acapella tantôt directement sur l’instru. Les plus gros chambreurs sont avertis on ne rigole pas avec le fondateur du Bootcamp Click.

Il nous fera aussi une démonstration de MCing en choisissant des instrus de reggae se permettant de toaster d’une façon impressionnante.

Il repartira de scène avant de revenir avec son dernier morceau issu de son denier solo “The formula“, “Hold It down”, la foule est en délire, ca saute dans tous les sens.

Buckshot a confirmé son statut de leader dans le monde du hip hop, impeccable sur scène il fait parti de cette catégorie de MC encore capable de faire vibrer une salle au seul style de sa voix et de son fow unique. A ceux du public qui croyait que Buckshot avait vieilli ou que le style tout en puissance, hardcore des années 90 a disparu, Buckshot a posé un freestyle avant de partir, indiscutable on ne clash pas un MC venant de Bucktown USA surtout quand il fait parti du BCC…

Chroniqué par K-lé pour Streetblogger.fr
Merci à Ami du Batofar & à JM de Golden Years pour les superbes photos

Retrouvez la galerie photo de JM – Golden Years-  en cliquant sur l’image ci dessous

About the author

    1 Comment. Leave your Comment right now:

    1. Pingback: StreetBlogger » ZULU Nation à Paris

    Leave a Reply

    Your email address will not be published.

    You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>