Le jour de la fête de la musique le Batofar et Baseline production nous on présenté un plateau d’artistes hip hop de haute qualité avec la venue de Large Professor, Evil Dee et Lord Finesse.

Large Professor nous a accordé une interview; le légendaire DJ du Queens producteur de morceaux pour Eric B & Rakim, Kool G Rap, Boot Camp Clik et découvreur de talent, notamment Nas revient sur sa carrière et sa vision du Hip Hop.

K-lé: Peux-tu te présenter en quelques mots?

Large Professor: Large Professor, The Mad Scientist, Extra P, je suis ici en France à Paris.

K-lé: Peux-tu me dire comment tu as commencé dans le Hip Hop?

Large Professor: J’ai commencé à New York City, j’ai tout fait du DJing, du Graffiti et du break dancing.

K-lé: Quand as-tu commencé à faire de la production?

Large Professor: J’ai commencé à faire des productions à la fin des années 80, après avoir apprit l’art du DJing. Je connaissais tous les disques car j’en écoutais beaucoup avec ma famille. J’écoutais tous les Dj’s comme Grandmaster Flash et mon DJing s’est transformé en production. J’ai commencé  à utiliser des “drum machine” de l’époque avec Paul C qui est mon mentor.

K-lé: A l’époque tu utilisais quoi comme équipement?

Large Professor: Autrefois j’avais deux platines des Technics SLP1 avec un mixer Numark des hauts parleurs home stéréo.  Après j’ai évolué vers les SLB 1200, SP1200 et voilà.

K-lé: Tu as commencé au sein du groupe Main Source et après tu as produis pour d’autres artistes notamment Nas. Comment l’as tu rencontré?

Large Professor: Beaucoup de gens du Queens savaient que j’avais de bon beats donc MC Serch (3rd Bass) m’a présenté à Nas dans le Queensbridge, et il m’a filé une démo, le reste c’est de l’histoire.

K-lé: Est ce que c’est toi qui à découvert Nas ou il était déjà connu à l’époque?

Large Professor: Nas n’a pas fait de disque avant que je le rencontre, il était déjà connu au sein de sa communauté. Mais c’est moi qui l’ai emmené en studio alors que je préparais l’album de Eric B & Rakim. Il a montré qu’il avait du talent…

Big Ad: Qu’est ce que tu penses du prochain album de Nas et de la direction artistique qu’il prend?

Large Professor: C’est devenu un vrai artiste, il est bien plus créatif que à l’époque de Illmatic, il expérimente. Ce qu’il essaye de faire avec “Nigger” actuellement je ne comprends pas trop , mais c’est ce qui est bien avec un vrai artiste, on verra ce qu’il va vraiment se passer quand l’album sortira

Big Ad: Est ce que c’est possible de vous voir à nouveau travailler ensemble?

Large Professor: Ouais c’est possible, il y aura peut être une de mes prods sur l’album “Nigger” mais je ne sais pas trop, J’ai donné plein d’instrus à Nas dans le passé qu’il pourra peut être utiliser.

K-lé: Tu as travaillé avec plein de mc’s comme Rakim, Big Daddy Kane, qui est celui qui t’as le plus impressionné?

Large Professor: Rakim sans aucune hésitation parce que c’est le dieu du micro tu vois.

K-lé: Est un artiste avec lequel tu n’as pas travaillé et tu aimerais?

Large Professor: J’aime Jadakiss de The Lox, Styles P j’ai déjà travaillé avec lui et c’était excellent.

K-lé Quelles sont tes relations avec d’autres producteurs comme Pete Rock et DJ Premier? Des gens disent que tu as appris à Premier à utiliser la SP 1200?

Large Professor: Non, ce n’était pas une SP je lui est appris à filtrer les basses, lui m’a fait découvrir des disques qui était bien funky, avec Premier on est des frères et Pete Rock c’est pareil.

K-lé: Beaucoup de producteur ces derniers temps s’associent avec un MC pour un album entier, Common et Kanye West, Craig G et Marley Marl, est ce que ça serait possible que tu fasses un album comme ça et avec qui?

Large Professor: Yeah c’est possible avec mon pote Killa Sha du Queensbridge, on pense à le faire on espère que ça va le faire. Je travaille aussi sur le nouveau Grand Puba…

K-lé: Lord Finesse m’a parlé de l’album de Grand Puba aussi, je savais pas qu’il préparait un album, ça va ressembler à quoi?

Lord Professor: De ce que j’ai entendu c’est vraiment bon. Le truc avec Puba c’est qu’il a une voix vraiment reconnaissable, et c’est vraiment très bon car il a gardé ça.

Big Ad: Tu penses quoi de l’évolution du Hip Hop ?

Large Professor: Le Hip Hop aujourd’hui est bon, il y a des gens qui font des beats plus électro d’autres font encore des beats bien funky. Mais il faut juste savoir d’où ça vient et où ça va. Temps que le son est dur et que le beat claque c’est bon.

K-lé: Quels sont les producteurs que tu apprécient?

Large Professor: Je Big Up toujours J Dilla parce que c’est un gros producteur, Swizz Beatz il a certains sons qui sont pas mal. Et il y a des très bons producteurs ici aussi, Chris Prolific, Dela. Maintenant les producteurs viennent de partout.

Big Ad: Est ce que tu prépares d’autres albums solo?

Large Professor: Ouais, j’ai un album qui sort en Septembre qui s’appelle “Main Source” et en featuring il y aura Jeru, Lil Dap, Big Noyd de Mobb Deep, Styles P et AZ.

K-lé: Pourquoi ton premier album “The LP” est sorti en même temps que “First class”? Et pourquoi “The LP” est sorti 6 ans après que tu l’aies produit?

Large Professor: “The LP” la maison de disque a arrêté l’enregistrement à l’époque. C’est du marketing.

K-lé: Tu es un DJ/ un producteur/ un MC qu’est ce que tu préfères le plus?

Large Professor: Ce que je préfère c’est être un DJ parce que quand tu es un DJ, donc il faut que tu écoutes.

Big Ad: Comment tu vois l’industrie du disque?

Large Professor: L’industrie du Hip Hop est bonne car aujourd’hui c’est world wide tous le monde écoute du hip hop.

K-lé: Sur tes deux derniers projets Beatz vol 1 et vol 2 pourquoi tu n’as pas rappé dessus?

Large professor: Il y a plein de jeunes Mc’s qui aimeraient avoir un beat de Large Professor donc voilà c’était pour eux.

K-lé: Tu as des nouveau projets?

Large Professor: Je produis pour Grand Puba, pour Killa Sha, Big Noyd il y aura d’autres trucs bientôt

K-lé: Tu vas jouer quoi ce soir?

Large Professor: Hip Hop, Funk, Rock, Soul, que de la bonne musique

K-lé: Tu utilises Serato?

Large Professor: Ouais je m’y suis mis tout dernièrement car avant j’utilisais le CDJ. Je n’aime pas ramener tous mes disques…

Interview de Adrien aka Big Ad et K-lé pour Streetblogger

Remerciements: Ami du Batofar et Yannick de Baseline

About the author

    Leave a Reply

    Your email address will not be published.

    You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>