Sortie : Mai 2008
Label : Voxonic Music

Prodigy est un des MCs les plus charismatique du rap New Yorkais, fondateur du groupe Mobb Deep au coté de son partenaire Havoc, il sort en 2000 son album solo H.N.I.C. considéré comme culte.

Les fans de la première heure ont longtemps attendus la suite du premier opus et il faut dire que Pee n’était pas au meilleur de sa forme depuis quelques années. Tout d’abord la signature de Mobb Deep sur le label G- Unit entache sa réputation de gangster puis les détracteurs diront que la maladie qu’il trimballe depuis ses débuts le ronge pour finir par une arrestation qui lui vaudra 3 longues années de prison pour possession illégale d’arme à feu.

En 2007, Prodigy sortira quand même l’excellente mixtape “Return of the Mac” produite en intégralité par Alchemist et considéré par beaucoup comme une des meilleures sorties de l’année.
Suite à la fuite de quasi tous les morceaux sur Internet et l’interview d’Alchemist qui nous a présenté le disque, nous sommes bien content d’écouter l’opus sur toute sa longueur.

L’album correspond définitivement à la personnalité de P, même si l’on découvre de nouvelles facettes du personnage, si les morceaux classique comme “The Life” ou “Veteran’s Memorial Part II” produits par Alchemist restent dans la continuité de “Return of the Mac”, d’autres comme “Illuminati” ou “It’s nothing” sonnent d’avantage électro avec des beats moins soulfull.

Au niveau des lyrics le disque est vraiment très sombre, ce à quoi l’artiste nous a habitué, mais là il part carrément dans des délires à la limite du horrorcore avec des morceaux comme “A,B,C’s” ou “New Yitty”. Les producteurs de Sid Roams accompagnés de Alchemist produisent la quasi totalité des instrus en réussissant à créer un univers sonore vraiment impressionnant. Les morceaux sont très violents, froids à la limite de l’angoissant, correspondant parfaitement à l’image de Prodigy et de sa vie turbulente.

A noter que sur le disque on retrouve les habituels rappers du Queens, Twin Gambino et sa voix rauque sur l’excellent “Click Clack”, ainsi que Havoc et Un Pacino sur le morceau d’adieu “I Want Out”. L’album est sorti sur le label Voxonic Music, et déjà trois clips sont disponibles, à savoir qu’un DVD avec toutes les vidéos devrait sortir prochainement.

En conclusion, un très bon disque qui certes ne rivalise pas avec le premier H.N.I.C. mais qui marque une transition dans la carrière de Prodigy. Certains fans risquent d’apprécier la tournure de l’album, d’autres vont sans doute passer leur chemin, mais Prodigy reste définitivement le Head Nigga in Charge c’est à dire un MC inclassable et incassable qui reste maître de sa musique et de son style…

Pour plus d’infos sur Prodigy et H.N.I.C. pt 2: www.hnic2.com

Chroniqué par K-lé pour streetblogger.fr

Tracklisting:

1. “Real Power Is People” produit par Sid Roams
2. “The Life” produit par The Alchemist
3. “Young Veterans” produit par The Alchemist
4. “Illuminati” produit par The Alchemist
5. “New Yitty” produit par Sid Roams
6. “A,B,C’s” produit par Sid Roams
7. “Click Clack” (featuring Twin Gambino) produit par Sid Roams
8. “Veteran’s Memorial Part II” produit par The Alchemist
9. “Field Marshal P” (featuring Un Pacino) produit par Havoc
10. “3 Stracks” (featuring Twin Gambino) produit par Sid Roams
11. “When I See You” produit par Apex
12. “It’s Nothing” (featuring Big Noyd) produit par Apex
13. “I Want Out” (featuring Havoc & Un Pacino) produit par Havoc
14. “A,B,C’s (Vox Spanish Remix Teaser)” (bonus track) produit par Sid Roams

Clip vidéo Prodigy – The Life

Clip Vidéo Prodigy – “ABC”

Clip Vidéo Prodigy click clack feat Twin Gambino

About the author

    Leave a Reply

    Your email address will not be published.

    You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>