Encore une fois MPC production nous a proposé une grosse soirée au Batofar avec la venue pour la première fois en France du groupe Black Sheep.

Le groupe composé à la base de deux MCs en l’occurrence Dres et Mister Lawnge faisait parti de la Native Tongue Posse au coté de groupe comme A Tribe Called Quest, De La Soul ou Jungle Brothers. Leurs premier album sorti en 1991 intitulé “A Wolf in Sheep’s Clothing” est considéré par beaucoup comme un classique grâce à des morceaux comme “Flavor of the Month”, “The Choice is Yours” ou “Strobelite Honey“. Suivront les albums “Non Fiction” en 1994 et “8WM/Novakane” en décembre 2007. Mister Lawnge a quitté le groupe juste avant la sortie du troisième album, laissant Dres à la seule commande du groupe.

C’est donc avec un grand plaisir que nous accueillons Dres sur la scène du Batofar, il ouvre son concert avec le morceau “Flavor of the Month” de quoi mettre tous le monde dans l’ambiance. Il enchainera ensuite avec des morceaux du dernière album “8WM/Novakane” et notamment les morceaux très soulfull comme “Sunshine”, “Everyday”, “Grew Up”, des sons aux textes très personnel. Le MC est présent sur scène et rap ses textes sans jamais aucun dérapage. Il finira son concert sur le morceau “The Choice is Yours” avant de revenir à la demande générale du public pour un petit freestyle acappela.

Streetblogger a eu l’occasion d’interviewer Dres à la sortie du concert:

Sidy: ça fait 15 ans qu’on t’attends ici en France, comment vas tu?

Dres: Bien, ça me fais plaisir d’être la.

Sidy: Parle moi un peu de tes derniers projets?

Dres: En 97/98 j’ai sortie mon album solo qui s’appelait “Sure Shot Redemption”. Il faut savoir quand 96 j’avais quitté New York, à l’époque la musique que faisait certain groupe ne me plaisait plus, j’avais besoin de me ressourcer ailleurs, donc cet album je l’ai sortie par moi même, j’ai fais toute la promo et ça m’a permis de comprendre le business, je suis revenu sur New York par la suite.

Sidy: C’est ta première venue en France, as-tu déjà fais d’autres concerts en Europe?

Dres: Ouais, en faite je suis aller trois fois à Londres et une fois en Suisse avec De La Soul.

Sidy: Parle nous un peu de ton dernier album “8WM/Novakane” ?

Dres: C’est un album très conceptuel tu vois, il est très personnel aussi. Quand tu dis Black Sheep les gens pense tout de suite à sex et weed mais la c’est diffèrent j’ai grandi, j’ai muri. Ce que je racontais avec Black Sheep il y a 15 ans c’était moi avec ma vision des choses à cette époque, aujourd hui je raconte ma vie comment elle est actuellement. J’essai de rester “real” dans ce que je dis.

K-lé: Ce que j’ai beaucoup aimé dans les morceaux que tu as joué ce soir, ce sont les instrus, qui sont les producteurs?

Dres: Il y a Bean 1, Showbiz, Mr Grinch… des bons producteurs

K-lé: Et justement les morceaux sonnent très Soul, avec des samples bien jazzy… pourquoi avoir pris cette direction alors que actuellement la mode est plus à la Dirty South ou aux instrus électro?

Dres: Je ne suis pas un grand fan de la musique du Sud. Je donne ma vision personnelle dans ce disque donc les instrus me correspondent. Mo but ce n’était pas de faire quelque chose de populaire pour le grand public, je fais ce que j’aime, ce qui me représente le mieux. Be true to Yourself, being real!

K-lé: Et avec Mister Lawnge vous êtes définitivement séparé?

Dres: Ouais, on a chacun pris une direction différente, il s’occupe de ses projets…

K-lé: Est ce que tu as des featurings sur l’album?

Dres: Ouais j’ai quelque feat comme Choklate, Yummy Bingham… mais je ne voulais pas faire trop de featurings car je voulais cet album comme un album vraiment perso. Je voulais vraiment donné une force à mes mots, quand j’étais plus jeune je ne réalisé pas l’importance de mes mots. A l’époque des gens comme Stevie Wonder ou Donnie Hathaway passer vraiment un message…

Sidy: Par rapport à Internet et le business qu’est ce que ca t’apporte en plus?

Dres: Je suis en indépendant actuellement, je contrôle tous les aspects du Marketing etc.… Aujourd’hui grâce à Internet je peux résonner de façon global car je peux communiquer avec tous le monde, et tu n’as plus besoin des intermédiaires qui s’occuper de ton business tu peux tout faire toi même mon myspace c’est www.myspace.com/blacksheep

K-lé: Tu as ton propre label?

Dres: Ouais, ca s’appel Bumrush (mon groupe quandj’étais jeune et je commençait le rap s’appelait le Bumrush Crew…).

K-lé: Quels est la différence entre le public français et le public US?

Dres: La musique c’est quelque chose d’universel, ici il y a plus d’énergie. C’est marrant car vous ne parlez pas Anglais mais vous ressentez mes émotions et le message que j’ai envie de faire passer. Je ne fais pas de la musique pour les fans de Chris Brown ou Ciara mais pour un public avide de message, donc ouais j’ai apprécié le concert de ce soir car le public était en connexion avec ce que j’essai de véhiculer. Les gens sont encore Hip Hop ici…

P.S: Je me permet ces quelques mots… A savoir qu’il est très rare de rencontrer un artiste qui a su avec autant de charisme contenir tout un publique, seul et sans accros, car le show qu’il nous a été permis de voir fût d’une exceptionnel qualité. Je reste pour ma part toujours fasciné face à des artistes qui même en live on une sonorité proche de leur enregistrement studio, clair et limpide… C’est non sans grande émotion que cette interview fût prise, car après quinze ans, j’avoue, j’avais un peu perdue espoir de rencontrer des légendes comme Black Sheep ou Big Daddy Kane, il n’y a pas si longtemps. Donc félicitations pour votre démarche au staff de Ghettoblaster, Baseline et Hip Hop Resistance et à tous ces artistes qui savent encore ce qu’est la définition du spectacle vivant.

Sidy

Black Sheep Online

Un grand merci à David de MPC production
Interview de Sidy et K-lé pour streetblogger.fr

About the author

  • Stalley marche seul, l’interview (FR/US)
    Stalley marche seul, l’interview (FR/US)
  • Orelsan raconte son eXpérience vécue avec Diversidad
    Orelsan raconte son eXpérience vécue avec Diversidad
  • Akhenaton: l’interview (Video)
    Akhenaton: l’interview (Video)

1 Comment. Leave your Comment right now:

  1. by nickmcflies

    un trèèès bon concert boudé par pas mal de parisiens et c’est dommage ce manque de soutient de tous ceux qui bougent depuis 15 ans leur tête sur The Choice Is Yours !
    le nouvel album est de haute qualité.
    if you don’t know, know you know!

Leave a Reply

Your email address will not be published.

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>