pete_rock-nys_finest_b.jpgLabel: Nature Sounds
Sortie: 26.02.2008

Pete Rock c’est un producteur légendaire qui a tout au long des années 90 forgé le son de New York. On lui doit les classics “Mecca and the Soulbrother” et “The main ingredient” au coté de son partenaire CL Smooth, mais aussi la production de bombes undergrounds comme l’album du groupe INI ou Deda. A noter aussi c’est nombreux remixes et instrus pour des valeurs sures comme Run DMC, Nas, Jeru, Public Enemy, Biggie ou ATCQ…
Le soulbrother N°1 qui a influencé de nombreux producteurs comme 9th Wonder où J Dilla revient avec son album au titre explicite “NY’s Finest” sur une pochette d’album inspiré de celle de James Brown “Hell”.

Pete Rock qui a sorti les excellents “Soul survivor”, “Petestrumentals” et “Soul survivor 2” en 1998, 2001, et 2005, nous a concocté un album avec les meilleurs MCs: Jim Jones des Diplomats, The Lox, Royal Flush, Redman, Chip Fu, Little Brother, Lords of the underground, Raekwon et Masta Killah du WU et Papoose.

Assez impressionnant me direz-vous!!! Et bien oui, surtout que l’album est efficace, dans la plus pure tradition des prods lourdes des années 90.
Je dois avouer que ceux qui s’attendent à un Soul survivor 3 vont être déçu car ici les instrus soul sont remplacées par des beats plus hardcore dans le style hip hop underground New Yorkais.

La force de l’album s’est de redonner aux MCs leurs valeurs sur des instrus qui leurs ressemblent. Franchement quel plaisir de retrouver Redman sur une prods qui lui colle aux lyrics, de retrouver Royal Flush sur “Questions” et surtout les Lords of the Underground qui reprennent leurs flows de dingue!!!

Le plus impressionnant ce sont les beats, encore une fois Pete nous fait une démonstration. Sur le morceau “That’s what I’m talking about“, il transforme les notes de piano du sample de “Music, harmony & rhythm” de Brooklyn dreams jusqu’à créer sa propre mélodie. À noter également l’énorme morceau “Till I retire” ou Pete rap en solo sur une instru déjà classique et le morceau avec Little Brother “Bring y’all back” toujours aussi efficace. Bref tout l’album est extrêmement bien produit jusqu’aux habituelles petites intros/outros entre les morceaux.

En conclusion, avec cet opus Pete Rock à encore une fois démontré sa supériorité sur la MPC. Un album qui restera sans doute underground et qui ravira les puristes. Certains diront qu’au niveau des instrus et des choix des Mcs, il n’y a pas vraiment d’évolution et que c’est un peu toujours la même chose, mais c’est la seule critique que l’on peut faire à ce disque. Un conseil aller acheter cet album et étudier le en profondeur car à l’intérieur se trouve l’essence de notre culture hip hop…

Chroniqué par K-lé pour streetblogger.fr

pete-rock2.jpgTrack listing:

1. “Pete Intro”
2. “We Roll” Featuring Jim Jones & Max B
3. “Till I Retire”
4. “914” Featuring The LOX
5. “Questions” Featuring Royal Flush
6. “Best Believe” Featuring Redman & LD
7. “Ready Fe War” Featuring Chip Fu & Rene (Zhane)
8. “Don’t Be Mad” Produced by DJ Green Lantern
9. “Bring Y’all Back” Featuring Little Brother & Joe Scudda
10. “The Best Secret” Featuring Lords of the Underground
11. “That’s What I Am Talking About” Featuring Rell
12. “The PJ’s” Featuring Raekwon & Masta Killa
13. “Made Man” Featuring Tarrey Torae
14. “Let’s Go” Featuring DJ Doo Wop
15. “Comprehend” Featuring Papoose

Le clip de PETE ROCK “Till I retire” les crate-diggers vont appécier

About the author

    Leave a Reply

    Your email address will not be published.

    You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>