logo2.png Le Hip Hop envahit l’Olympia, c’est assez rare : le 19 février c’était la deuxième. Si cette salle mythique (qui a accueilli de si grands artistes (Piaf, Brassens…) reçoit le Hip hop ; c’est parce que cette musique est présente et bien visible dans l’univers musical : ceci est vrai depuis un moment déjà et continue encore et encore : il suffit de tourner la tête et se rendre compte que la salle est pleine et que le public est présent : de plus en plus nombreux. Tant mieux pour le Hip Hop, tant mieux pour les artistes, les groupes, les managers, les Directeurs artistiques et les maisons de disques. hh2 Cette cérémonie est retransmise à la Télévision, en direct sur la chaine Virgin 17(ndr : anciennement Europe2TV) : son principe : récompenser les artistes, groupes et formations gravitant autour de la planète HH francais. Plus précisément c’est le public qui a voté pour chacune des catégories parmis une liste de 5 nominés à chaque fois. L’année du Hip-Hop – Les Trophées 2008 est la seule cérémonie qui récompense les artistes hip-hop en France, toutes disciplines confondues ! Meilleur artiste rap, meilleur concert, meilleur graffeur, meilleur clip…

L’équipe de Streetblogger y était et va vous raconter comment cela s’est passé.

hh8

 

19H30 : Arrivé un peu en avance pour ne pas rater cette excitante soirée : il me tarde de rentrer dans ce si prestigieux endroit : je suis en position, et attend les deux autres membres du crew (il en manque d’autres mais l’équipe se doit de couvrir d’autres événements) ; John et Nadia arrivent plus tard.

19H48 : John débarque et nous récupérons nos places et partons nous installer en salle : rang J en bas à droite, près d’une sortie de secours au cas où le spectacle ne serait pas au RDV …

mais ne vous inquiétez pas, nous ne nous sommes pas envolé et c’est l’ensemble de la soirée que nous allons vous conter.

20Hxx : l’heure tourne, le public envahi la salle petit à petit, des anonymes, des têtes d’affiches, tout le monde est présent : et se présente : nous faisons la connaissance d’Hamed de Rap2K (respect) et celle de Raphâl (Boss de Fumigène

Big Up), ainsi que le Mc de T-Roro (Bonne chance mec).

20H20 : ce n’est pas le titre du journal de Canal, mais l’arrivée de notre comparse Nadia.

20H25 : on sent à l’intérieur de la salle un certain mouvement anarchique : l’antenne doit être prise dans moins de 5 minutes et ce sont des dizaines de personnes qui arrivent encore et ne sont toujours pas assises. La tension monte un peu autour des membres du plateau (chef, monteurs, réalisateurs et présentateurs).

20h28 (m-2 avant lancement de l’émission/cérémonie) : en parlant de présentateurs : le Maitre de Cérémonie (MC) ce soir est Monsieur Yassine Belatar, qui avait déjà officié l’année dernière.

Yassine20H30 : l’homme arrive et lance « quelle année…. Nous sommes le mouvement qui a le plus vendu… cela fait 30 ans que cette culture existe… bienvenue à la 2ième édition des trophées du Hip Hop ». 20H30 (+ quelques minutes ) : C’est le groupe IAM, dernier groupe Old Timer encore en formation qui ouvre la bal sur un des morceau du dernier album : « coupe le cake » : toute l’équipe Phocéenne est sur le plateau… et célèbre le Hip Hop : Marseille est dans la place…

IamCommence ensuite la cérémonie à proprement parlé avec le premier prix de la soirée ; qui récompense la « chanson de l’année » : autant vous avouer que nous ne savons pas ni comment les artistes, ni les morceaux de ces derniers ont été choisi, mais voici certains des nommés : La Fouine, Booba …Soprano…

Roulement de tambour, suspens et c’est « à la Bien » de Sopra qui est le gagnant : Marseille est encore sur scène. Marseille 2 –

Paris 0. Il n’empêche que cette chanson a effectivement beaucoup tourné et que Sopra est très sport et très apprécié par toute la scène HH en général : et ce dernier est très réaliste : il dit en effet en recevant son prix :

« On est là car il y a eu des groupes comme la Cliqua (RIP), IAM , NTM, Assassin … il faut être respectable car ils nous ont donné un grand trésor…. »

Soprano le grand gagnantMonte sur scène La Fouine, qui n’a pas gagné mais peut chanter : montrant son Bouc, et rappant « qui peut me stopper », enchainant sur un gros son et « reste en chien ». Ce dernier se retire en essayant d’expliquer qu’il ne faut pas de haine dans notre musique.

Entre ensuite la troupe de la Belle et la meute : troupe parisienne en pleine construction, apparenté à la femme, ou plutôt à l’ex femme de notre cher président : Cécilia au travers des « Soirées Cécilia » : tiens tiens, un peu de pub … ? La troupe est composé de Monsieur Thomas Barbazan, de Radji et d’autres : une parodie de la belle et la bête, mettant en lumière d’un coté la police et de l’autre de jeunes émeutiers… sans commentaires…

Le « cérémonial » peut reprendre après ce court divertissement (Thomas chante bien) : Ladji Doukouré (Bravo mec) et Miss France ( …) sont là pour remettre le prix du meilleur clip. Les nommés sont Mc Solaar (il fait encore du rap ce monsieur ??), Soprano (et oui il est encore là), SINIK, Rohff, et Kery James. C’est ce dernier, qui est le gagnant : Kery remercie énormément de monde, et explique que « comme dans la vie, on ne fais pas les choses seules… » Marseille 2 –

Paris 1 (ouf, on remonte lol)

Ladji, laisse place ensuite à Harry Roselmak qui lui est accompagné de Keyna Samet, ils doivent eux récompenser le « meilleur artiste Reggae DanceHall ».(le dancehall est il bien lié à la culture HH ?) : les nommés sont : Admiral T, Lady Sweety, Krys (Hello VIP), Daddy Morry (Big Up à toi à quand le retour des Raggasonic ?) et Lord Ko. Le vainqueur est Admiral T, qui vient toaster sur scène. Imaginer Harry toaster en plein 20H00

Arrive ensuite l’un des plus grands moments de la soirée : Mr Kery James revient sur scène mais pour y chanter : et « c’est le son que t’attendais » : accompagné de Dj Mosko est d’une chorale de 2 * 20 personnes : enchainant ensuite avec « Thug life » : c’est tout l’Olympia qui se lève et lève son poing en l’air (cf. le combat continue…) C’est maintenant à Sean Kingston et à K-Reen d’annoncer qui est la révélation de l’année parmi : TLF, James Dino (rap comique), LIM (rap hardcore), El Matador (rap du 13), et Jeff le Nerf(rap du 38 : Jeff, bravo pour le Show case à la Belleviloise). Le vainqueur est cette fois encore marseillais : El Matador se fait huer … no comment …

On arrive néanmoins à un score de 3 à 1 en faveur de la cité phocéenne.

Le show continue et c’est peu de la dire : Sopra (encore lui lol) monte sur scène sur l’instru de Queen (the show must go on), introduisant à son tour son collègue Blacko pour un superbe duo : « Imagine-toi » : le public se relève est c’est encore un pur moment de vrai Hip Hop que les artistes offrent au public (je suis sur que même devant leurs télévisions des têtes et des poings ont bougés n’est ce pas Lyte -)

Sopra et Blacko

Suivent ensuite les prix de la meilleure artiste RNB, avec entre autre nominées Shym, Melissa et Kenza Farah, est c’est encore vers le sud que le public s’est tourné : ainsi soit il : 4 – 1.

Le sort semble s’acharner sur les équipes parisiennes. Passons…

Mokobé rappel que la scène HH est aussi ici à Paris et sa Banlieue : Il ambiance tout le public : « il faut bouger bouger …

on n’a pas de piles, mais on fonctionne ». Il salue la foule et annonce que « les jaloux vont maigrir ».

Après tous ces prix, il reste celui tant attendu du “meilleur groupe” : pour l’annoncer, Thomas et la troupe des soirées Cecilia sur un petit son de Kassav. On retrouve l’excellent duo composé de Soprano et Blacko pour cette remise : le public a du choisir entre Iam, La Rumeur, les 2Ball (DOC merci pour la photo), Hocus Pocus, et La Mafia K1Fry. John DOC RastaIam Paris a de nouveau le vent en poupe et le score remonte 4-2 : La Mafia telle une équipe de foot arrive sur scène, puissante et massive : en uniforme (blouson et pulls aux couleurs du collectif). Certains des membres s’expriment, d’autres sont plus effacés, c’est ça aussi un groupe. Un disque d’Or est porté triomphalement sur scène, est c’est une belle surprise, mérité : nous vous rappelons que cet album a été difficile à sortir car ayant subi des pressions de part et d’autres et ayant failli connaître la censure…

c’est triste au pays de la liberté d’expression ! Bravo la famille !! Mafia k1fry HH

22h15, la pub est présente : le hip hop est quand même commercial, en tout cas de temps en temps. D’ailleurs, en voici un petit exemple : Vitaa a la chance de monter sur scène, pour chanter (essayer en tout cas) l’un de ses titres : comme toi : je vais être un peu cruel, mais la vie est comme cela : malgré les violons et les cœurs, on est vite écœuré …

Passons, ne nous attardons pas.

Après cela c’est le « meilleur album » qui passe en lumière : Sat et Amel Bent se présentent à nous et Sat, magistral (bravo pour ton album) lance un très beau discours sur les valeurs et aspiration du rap francais. « le rap parle à nos gens, un rap qui nous ressemble, un rap vrai ». Arrive le moment de choisir le gagnant est c’est je vous le donne en mille : Mr Soprano : encore lui (la cérémonie a des airs de déjà vu : Diams ayant l’année passée elle aussi remporté de nombreux prix…) : c’est donc le moment de revenir sur le score : 5 –

2 pour les marseillais : dont trois buts mis par Sopra.

Tunisiano monte sur scène, et entonne un medley de ses nouvelles chansons, du son nouvel album qui vient de sortir : un morceau déjà bien connu suivi de quelques nouveautés comme « nos rues ».

A ce stade bien avancé de la cérémonie, il reste 3 prix à remettre : le prochain est : Le trophée des « meilleurs danseurs » que le public à du choisir par le Vagabond Crew, les Pokemon Crew, Choreon, Figure2style, et le Wanted Possee. Les gagnants sont le crew Figure2Style, dommage qu’il n’ait pas fait une petite démo live…

Figure2style

Pour nous remettre dans les bains, nous avons le droit à une belle démonstration de « Double Dutch », composé de 4 personnes : ce fut un joli spectacle, forçant le respect !

Yacine reprend le micro et présente la suite :

« le hip hop est comme une salade composée, avec différents ingrédients… c’est aussi une attitude et une manière de se comporter… »

L’image n’est pas fausse, et le Hip Hop se compose de tout : on l’a encore bien vu, ressenti et compris ce soir : il y’avait pour reprendre l’allusion gastronomique du Mc de cette soirée à boire et à manger : dans le hip hop, il y’en a pour tous les gouts, et certains sont parfois peut être trop gourmand…mais après tout comme dirait à leur bonne époque les Lunatic : « si t’aime pas t’écoute pas…

»

La soirée touche à sa fin, monte sur scène la troupe des soirées Cécilia pour un ultime sketch, présenté par Miss grominique et décernant le prix de la meilleure démarche hip hop : ouais gros et alors ?? L’avant dernière étape arrive : il s’agit de récompenser cette fois “le meilleur DJ”parmis les Dj (plus ou moins connus d’ailleurs) que sont First Mike (Big up Gen882), Dj Battle, Dj RocJ, Dj Boudj et l’old Timer Dj Khéops. A la surprise générale, en tout cas d’une bonne partie du public et de notre équipe Streetblogger c’est Dj Battle qui remporte la partie : étonnant alors que ce Dj est peu connu/reconnu : pour info il est le Dj de La Fouine et a apparament écoulé plusieurs mix tape … d’accord… OK …

technicsornoici400x125qa61.jpg

Enfin, et c’est là le prix « ultime », la crème de la crème, le beurre de la crémière, arrive le prix du “meilleur artiste” des trophées du HH 2008 : et devinez qui gagne ? : je vous le donne en mille, c’est un membre du département 13, Monsieur Soprano … ,à croire que c’est sa soirée : si vous n’en étiez pas encore sur, là vous pouvez l’être !

Ainsi pour récapituler : Marseille 6 –

Paris 3 (il faut compter le 1 du Dj précédement cité) : si nous refaisons le match dans notre tête sur les 6 buts 4 ont été marqué par Soprano des Psy4,tiens, 4 comme les Psy, est ce un signe ?

La remise des prix est finie, un grand gagnant apparaît, il n’est plus utile de le rappeler, mais la soirée fut assez bonne, car pleine de surprises, pas toujours très agréable, mais le bon et le mauvais font partie de la vie et il ne faut prendre que ce que l’on aime, ne pas trop s’attacher à ce qui n’a pas d’importance et se rendre compte que le HIP HOP francais est présent, et qu’il est composé de membres actifs, doués et aimant pour la plupart leur culture, notre culture !

Pour illustrer les valeurs et les fondamentaux du rap francais, le groupe IAM remonte sur scène pour clore la soirée, et des invités de taille se joignent à eux : un Oxmo Puccino toujours aussi fort et un Kery James toujours fidèle à lui-même. Les parisiens et les marseillais se retrouvent en terrain conquis, pronnant leur amour du Hip Hop, et leur passion commune ! (ah il est si loin le temps de Sad Hill)

iam

La vidéo de ce beau morceau : “demain c’est loin”

IAM Feat Oxmo Yousoupha Kery James Sako_Demain c’est loin

Bravo aux artistes, bravo au public dans la salle, mais aussi devant sa télé : il faut supporter ce mouvement, le faire sans cesse progresser et l’aimer !

Merci surtout à Virgin17 et à L’Olympia d’avoir su/pu accompagner et permettre la tenue de cette cérémonie ! Hip Hop won’t stop

Chroniqué par RastaIam pour www.streetblogger.fr (en partenariat avec www.urban.youvox.fr et www.generationsfm.com (la radio HH de paris : Generations88.2)

L’équipe Streetblogger(en partie) et Bakar Streetblogger team et Bakar

About the author

Dany AkA Rastaiam, StreetBlogger - Pour vous servir! Bonne lecture! N'hésitez pas à nous donner vos commentaires, remarques et critiques! Peace. Retrouvez moi sur http://hiphop4ever.fr/

    1 Comment. Leave your Comment right now:

    1. by Kap

      “Bravo aux artistes, bravo au public dans la salle, mais aussi devant sa télé : il faut supporter ce mouvement, le faire sans cesse progresser et l’aimer !”

      C’est pas en ce contentant de ce rap de cave qu’on sauvera le mouvement… le rap ce n’est pas une cérémonie pauvre avec une sélection d’artiste pop certes intéressantes pour une gamine de 15 ans mais loin de l’être pour quelqu’un qui écoute du rap depuis plus de 2 ans… Faut arrêter d’essayer de sauver le mouvement, les vrais resteront les autres passeront leur chemin…

    Leave a Reply

    Your email address will not be published.

    You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>