shk-1.jpgBienvenue à Strasbourg, ville située à l’extrême est de la France, capitale de l’Europe. Dans les années 90, la ville fut accablée du triste surnom de ville la plus chaude de France.

Ici pas de grosse radio commerciale, pas de média Hip Hop et encore moins de structures fortes. Les tournées de rappeur français ne s’arrêtent plus en Alsace, c’est donc vers l’Allemagne que la plupart des personnes se tournent quand il s’agit de HH.

C’est dans cet état d’esprit qu’en total indépendance, bien loin des strass et paillettes naissent des groupes comme Klaxatip, la mixture ou Turntableast. Des groupes intègrent qui exposent leurs amours pour le vrai hip hop à travers de textes conscients, durs et souvent hardcore.

Début 2008 Shakeem moitié du groupe Klaxatip nous livre un très bon premier EP “Le monde me check”.

Un disque très sombre dans lequel Shakeem nous raconte la vie de ces jeunes Strasbourgeois à travers des textes pleins d’émotions, tristes mais tellement sincères. Il décrit la rue à l’aide d’un phrasé qui nous plonge directement au sein de ces banlieues Strasbourgeoises délaissées. La description est saisissante à tel point que l’on capture la peine et la haine de ces quartiers mais aussi l’espoir d’un renouveau.

L’opus est chargé d’émotions fortes notamment l’excellent morceau “hip hop music” un véritable message d’espoir, ou “un son de mobb“dédicacer à cette jeunesse perdu.

Dans ce disque ça parle de la rue, de la vraie sans jamais tomber dans les clichés habituels du rap car Shakeem est comme il aime le préciser “Un type sans bling-bling ni couteau, juste un cerveau et un sampler“.

shk2.jpg

Très personnel sur le morceau “le monde me check“, SHK c’est aussi partager le micro sur “defends la note” avec de jeunes rappeurs comme Junior et Malik de Chenapans. Sur d’autres morceaux il invite des chanteurs comme Joro, Misty ou Briand qui rajoute une petite touche Soul à l’album.

Sur l’interlude “I don’t give a fuck” il laisse la place au double champion de France TKO, DJ Nelson du Turntableast crew, pour une démonstration de scratch.

Le disque est sortie sur le label impopulaire music et est produit en quasi intégralité par Shakeem lui-même.

Le clip de l’énorme morceau “Un par un” témoigne de cette volonté artistique du label de réaliser un produit de qualité très lourd.

Un excellent disque qui nous embarque dans un univers sombre et violent. Shakeem représente ce hip hop français plein d’émotion, authentique, sincère qui est bien loin du bling bling et des clichés véhiculés par certains rappeurs mythomanes. Un EP coup de cœur donc en attendant la sortie du premier album qui s’annonce déjà fortement attendu du coté de Strasbourg!!

Myspace deShakeem: www.myspace.com/shak2em

Site internet de impopulaire music : www.im-prod.com

Chroniqué par K-Lé pour STREETBLOGGER.FR

CLIP SHAKEEM “UN PAR UN”

About the author

    4 Comments. Leave your Comment right now:

    1. Pingback: StreetBlogger » J’attaque du MIC 2- Le DVD

    2. Pingback: StreetBlogger » Shakeem “le monde me check” en pré écoute

    3. Pingback: StreetBlogger » Shakeem l’interview controversé

    4. Pingback: SHAKEEM l’interview controverse :: Streetblogger Radio

    Leave a Reply

    Your email address will not be published.

    You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>