hi-tek-logo.jpgHI-TEK “HI-TEKNOLOGY 3”

Label: Babygrande
Sortie: 12/07

Hi-Tek l’un des producteurs les plus talentueux et les plus influents depuis une dizaine d’années revient avec son nouvel album, le troisième de la trilogie Hi-Teknology.

Tout d’abord revenons quelques années en arrière et rappelons que Hi-Tek a commencé par être le DJ de son groupe de Cincinnati Mood avant de devenir le producteur phare du légendaire label Rawkus.
Pour Rawkus il produira notamment des classiques comme “Train of thought” au coté de son meilleur partenaire Talib Kweli, les fameux “Soundbombing” et un album perso sous le nom de Hi-Teknology estampillé depuis du titre de disque indispensable pour les fans de la première heure.
Le temps passe et il commence à produire des instrus pour certains membres du G-Unit avant d’intégrer l’équipe de producteur de Dr. Dre pour la réalisation de son 3eme album tant attendu Detox.
En 2006 il signe sur le label underground Babygrande au coté de groupe comme Jedi Mind Tricks ou Bronze Nazareth pour sortir un “Hi-Teknology 2” de qualité mais pas exceptionnel.

Nous voilà donc en 2007 et je me retrouve avec l’album Hi-Teknology 3 entre les mains. Alors avant même d’appuyer sur la touche play de mon lecteur, je jette un coup d’œil à la tracklist et bien sur aux invités présents.
Force est de constater que je fus très surpris car on retrouve au coté des habituels Talib Kweli, Raekwon, Ghostface ou Dion des artistes comme Young Buck, Outlawz ou même Mann.
Je me suis mis à me poser la question comment faire un album cohérant avec des styles si différent ?
La réponse est simple; à la lecture de l’opus on se rend très vite compte que l’on passe de la Soul au rap hardcore en passant par des beats dirty south pour finir par du rap conscient.

hi-tek-2.jpg

Alors il faut avouer que le tout est extrêmement bien produit et notamment certains titres comme “Life to me” avec la chanteuse de Soul Estelle qui nous rappels certaines instrus de Reflection Eternal ou “My piano” une vraie boucherie ou l’on retrouve les membres du Wu Raekwon et Ghostface.

A noter aussi que l’on retrouve le remix de “Step ya game up” de Little Brother au coté du chanteur désormais indispensable Dion et une collaboration avec Talib Kweli en fin d’album pour un des titres phares du CD sur “Time“.

Donc c’est vrai que l’album est de qualité, mais on à l’impression que Hi-Tek essaye d’être plus “radio friendly” que sur les opus précédents notamment sur des morceaux comme “Back on the grind” avec Riz, Sean Kingston et Dion ou carrément “club” avec “Handling my bizness” que l’on peut ranger au coté des maxis de Ludacris ou Lil’Jon.

Pour finir ce troisième volume est de qualité certes et prouve que Hi Tek est un producteur éclectique et soucieux d’apporter des sons lourds; mais les fans de la première heure vont sans doute être déçus par le choix de certains invités et la tournure que prend le disque par moment. Mais bon, on ne peut jamais faire plaisir à tout le monde en même temps, affaire à suivre…

Chroniqué par K-lé pour STREETBLOGGER.FR

Titres favoris :
– “My Piano” (featuring Raekwon, Dion & Ghostface Killah)
– “Time” (featuring Talib Kweli & Dion)
– “Life To Me” (featuring Estelle)

Tracklist:
1. “Tek Intro”
2. “Life To Me” (featuring Estelle)
3. “Interlude” (featuring Lil’ Tone)
4. “My Piano” (featuring Raekwon, Dion & Ghostface Killah)
5. “God’s Plan” (featuring Young Buck & Outlawz)
6. “Ohio All Stars” (featuring Cross, Showtime, Mann, Chip The Rippa)
7. “Back On The Grind” (featuring Riz, Sean Kingston & Dion)
8. “I’m Back” (featuring Rem Dog)
9. “Kill You” (featuring Push Montana)
10. “Handling My Bizness” (featuring Lep & Count (de Low End Professional), Big D & M-1)
11. “Come Get It (Tekrumentals)”
12. “Step Ya Game Up (Remix)” (featuring Little Brother & Dion)
13. “Know Me” (featuring Jonell)
14. “Time” (featuring Talib Kweli & Dion)
15. “Outtro”

CLIP HI-TEK “OHIO ALL STARS” (featuring Cross, Showtime, Mann, Chip The Rippa)

About the author

    1 Comment. Leave your Comment right now:

    1. Pingback: StreetBlogger » Hi-Tek, 20Syl & DJ Nelson au cabaret sauvage

    Leave a Reply

    Your email address will not be published.

    You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>